17 modèles commerciaux pour générer des revenus

Passer en revue certains des types les plus communs de business models aide à cerner celui qui correspond le mieux à la situation de l’entreprise. 

La

modèle d’affaires

#1 : Le paiement en une fois, plus frais d’entretien 

C’est une grande décision, qui prend du temps. Les décisions que vous prendrez à cet égard auront une

#2. Le coût plus x % 

un impact significatif sur votre rentabilité

#3. Les tarifs horaires 

, mesuré par deux variables commerciales clés : la valeur à vie d’un client acquis (LTV) et le coût d’acquisition client (CAC). Ne vous inquiétez pas de votre tarification à ce stade, votre choix de modèle commercial influence bien plus votre rentabilité que vos décisions de tarification.

#4. Le modèle de l’abonnement ou du leasing

Une fois qu’un modèle d’affaires est établi, il est possible, mais souvent difficile, de le changer. Alors choisissez-en un qui vous démarque de vos concurrents et vous donne un avantage sur eux car ils ne peuvent pas facilement abandonner le leur pour adopter le vôtre. (…) La liste ci-dessous comporte de nombreuses options possibles, mais rien ne vous oblige à vous y limiter lors de la conception de votre propre business model.

#5. Les licences

Il s’agit du modèle commercial le plus populaire, le client payant des frais importants pour le produit, avec l’option de futures mises à jour ou d’une maintenance du produit moyennant des frais récurrents. Le montant initial provient parfois du budget d’investissement du client, surtout s’il s’agit d’un montant important, ce qui signifie un processus d’approbation potentiellement long. En revanche, les frais de maintenance sont couverts par votre budget de fonctionnement (…)

#6. Les consommables

Dans ce scénario, le client paie un pourcentage fixe du coût de production. (…) Le problème, c’est qu’il faut s’entendre sur les chiffres, qui doivent être exacts et le rester. Ce modèle peut également être intéressant lorsque votre produit, qui n’est pas encore finalisé, va certainement encore évoluer – mais lorsque votre développement est terminé, vous pouvez migrer vers un autre modèle économique. (…)

#7. Les produits complémentaires à forte marge

Commun aux entreprises de services, ce modèle est similaire au deuxième scénario, sauf que les prix sont basés sur la demande du marché et non sur les coûts.

#8. La publicité

Dans ce cas, le client paie mensuellement ou à d’autres intervalles un montant préalablement convenu. C’est un excellent moyen d’avoir un flux régulier de revenus. Il existe de nombreuses variantes, notamment un engagement annuel ou pluriannuel ou un engagement mensuel.

#9. La revente de données collectées ou l’ouverture d’un accès temporaire

Si vous autorisez votre

#10. Les commissions de transaction

propriété intellectuelle

#11. Facturer la consommation

et vous gagnez des redevances, vous pouvez gagner une marge brute très élevée. De plus, si vous accordez une licence à votre produit, vous n’avez pas à faire d’énormes investissements pour la production et la distribution. Les licences ne peuvent être accordées que si la propriété intellectuelle présente un intérêt extrême. (…) Vous ne perdrez pas de temps avec l’utilisateur final et donc connaîtrez moins bien ses besoins, donc votre capacité à innover en continu sera limitée. Ajoutez à tout cela que le taux de redevance équivaut généralement à un vingtième ou moins du revenu par vente ; votre MAT sera inévitablement affecté également, car le mieux que vous puissiez espérer est un taux de 5 %.

#12. Le plan « téléphone portable » 

Pour votre entreprise, cela pourrait très bien être un moyen de réduire la difficulté d’acquérir de nouveaux clients et, avec cela, de réduire le coût des ventes et d’augmenter considérablement les revenus que le client vous apportera au fil du temps.

#13. Parcmètres et pénalités de retard. 

Comme pour le modèle économique des consommables, le produit de base est vendu avec une très faible marge, mais la vente de produits complémentaires à très forte marge augmente la marge totale. Ce modèle commercial est souvent utilisé dans les magasins d’électronique grand public ou sur les sites Web, ainsi que fréquemment pour les ventes de voitures neuves. (…)

#14. Les microtransactions

Comme pour les journaux et les magazines à leur apogée et maintenant avec les sites Web, la capacité d’attirer et de fidéliser un groupe démographique désirable peut être monétisée par des tiers désireux d’accéder aux clients que vous avez attirés. Lorsqu’il est bien fait, à une échelle suffisante, le modèle peut être très rentable, comme Google et d’autres l’ont montré, mais de nombreuses startups ont échoué en essayant de s’appuyer uniquement sur la publicité. (…)

#15. Les économies ou revenus partagés

Tout comme le modèle ci-dessus, revendre les données de vos utilisateurs implique d’abord de les attirer avec un produit gratuit, puis d’être payé par des tiers qui souhaitent accéder à des informations démographiques et autres sur vos utilisateurs finaux.(…)

#16. La franchise

Les magasins en ligne paient ou reçoivent souvent des commissions pour les références qui mènent à des ventes. (…)

#17. L’exploitation et la maintenance

(…) Cela donne aux clients plus de contrôle sur leurs dépenses car ils ne paient que la quantité de bande passante qu’ils utilisent, pas la capacité excédentaire qu’ils n’utilisent pas.

Il s’agit d’un forfait prévisible et récurrent que le consommateur paie en échange d’une certaine consommation, avec des surtaxes, souvent à un taux marginal beaucoup plus élevé si elle dépasse la limite stipulée par le contrat. Le prix de base est généralement bien inférieur au prix facturé s’il est dépassé. (…)

Quel business en 2022 ?

Quel modèle économique ! Pas étonnant que les villes maintiennent de telles armées de contrôleurs de parcomètres ! Il y a quelques années, Blockbuster facturait davantage les clients qui retournaient le film en retard. Le problème est que vous pouvez perdre des clients fidèles en les punissant comme ceci : lorsque Netflix est entré sur le marché et a souligné qu’il ne facturerait pas les retards, Blockbuster a perdu beaucoup de parts de marché qu’il n’a jamais récupérées. (…)

Un nouveau modèle a émergé avec les jeux vidéo en ligne, celui des microtransactions, que les journaux testent actuellement dans l’espoir que cette formule puisse les sauver. Dans ce modèle, les clients sont invités à fournir leur numéro de carte de crédit et effectuent de très petites transactions (définies comme moins de 12 $, généralement 1 $ ou moins) pour acheter des biens numériques (qui ont un coût marginal pratiquement nul car ce sont des électrons). Comme il y en a beaucoup, ils peuvent s’additionner.

Qu’est-ce qui marche en ce moment ?

Malgré son élégance conceptuelle, ce modèle d’affaires souvent imaginé est rarement utilisé en raison de la complexité de sa mise en œuvre. Dans ce scénario, le client ne paie que s’il a réalisé des économies ou des revenus grâce au produit. (…)

  • Si un entrepreneur a une excellente idée et peut la mettre en œuvre, mais n’a pas la volonté, les compétences ou les ressources pour la lancer, il peut utiliser le modèle de franchise. Il recevra ensuite un pourcentage du chiffre d’affaires et une somme importante initialement en échange des connaissances et de la marque développées. Vous pouvez également gagner de l’argent en vendant vos produits de marque aux franchisés qui les distribuent.
  • Une nouvelle entreprise peut ne pas vouloir vendre un produit, mais plutôt être payée pour exploiter une usine ou une autre installation. Bien que cette formule s’apparente, à certains égards, à un contrat de conseil, le client a plus intérêt à contrôler ou à réduire ses coûts, car ils impactent directement ses revenus. (…)
  • Bill Aulet dirige le Martin Trust Center, le plus grand incubateur du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Ce texte est extrait de son livre « La Discipline entrepreneur : 24 étapes pour développer une entreprise avec succès », édité par les Edições Eyrolles, 2018, 310 pages, 29 euros.
  • Idée d’entreprise 2022 : Offrir des formations et des ebooks Cela pourrait être une liste d’influenceurs, un e-book sur les stratégies de vente sur Internet, des partitions, des cours d’anglais, etc. Tant que la qualité et le prix d’entrée ne sont pas trop élevés, les fichiers peuvent être vendus sans problème !
  • Quel type d’entreprise est le plus rentable? La construction et la pharmacie sont les secteurs les plus rentables en France, selon un rapport de l’INSEE.
  • 46 idées de business à lancer en 2021
  • Commencez votre propre blog. Si vous pensez que les blogs sont plus un passe-temps qu’une entreprise, détrompez-vous. …
  • Donner des cours en ligne. …

Qui a créé le Business Model Canvas ?

Consultant en cybersécurité…

Achat et vente de domaines. …

  • YouTubeur/Vlogger. …
  • Commencez un podcast. …
  • Influenceur Instagram. …
  • Livraison directe.
  • Qu’est-ce que l’outil « Business Model Canvas » ? Largement utilisé, ce document facilite la description de votre modèle économique ou business model. La méthode présentée est celle développée dans le livre : New Generation Business Model d’Alexander Osterwalder et Yves Pigneur.
  • Quels sont les 4 composants d’un business model ? Les composants du Business Model Canvas
  • Segmentation de la clientèle.
  • La proposition de valeur.

Pourquoi faire un BMC ?

Canaux d’acquisition et de distribution.

Comment expliquer un business model canvas ?

La relation avec le client.

Quels sont les revenus de l’entreprise ?

Revenus.

Principales caractéristiques.

Comment calculer les revenus d’une entreprise ?

Activités principales.

C’est quoi une source de revenus ?

Partenaires clés.

Comment adapter son business model ?

L’essentiel. BMC est un outil de modélisation et de réflexion. Il vous permet de construire et de synthétiser votre business model. Quel que soit votre secteur d’activité ou la taille de votre marché, votre projet peut se résumer dans un tableau simple, accessible et compréhensible pour tous.

Le business model canvas est une méthode qui permet de construire son business model en toute simplicité. Pour ce faire, il le représente sur une seule page sous forme de tableau. Ce processus rapide et concis vous aide également à préparer la présentation orale de votre projet.

Comment améliorer son business model ?

Selon l’activité de l’entreprise, cela comprend les ventes de biens, la production des biens et services vendus, mais aussi la production immobilisée, les subventions reçues ou la valeur nette du chiffre d’affaires.

Pourquoi faire evoluer son business model ?

Quel est votre modèle de revenus ? Le modèle de revenus correspond au mode de facturation. Il s’agit de monétiser la proposition de valeur. Il donne une identité forte au modèle économique. C’est de plus en plus une source d’innovation.

Quelle est la différence entre un business plan et un business model ?

Le revenu réel de l’entrepreneur indépendant et du micro-entrepreneur est donc le volume d’affaires perçu (aussi appelé recettes) diminué des charges sociales et des impôts, ainsi que du coût des marchandises, du loyer, de la taxe commerciale et des autres charges fixes ou variables.

Laisser un commentaire