5 actualités économiques à retenir ce mercredi matin (M6, Nord Stream, Berd, chômage, taux d’attrition)

Fuites des gazoducs Nord Stream : sabotage selon Bruxelles, qui promet une riposte forte

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a qualifié les fuites du gazoduc Baltic Nord Stream de « sabotage » et promet une réponse « forte ». De son côté, Washington a refusé de « confirmer » l’acte de sabotage et le Kremlin s’est dit « préoccupé ». Trois grandes fuites de gaz ont été détectées près de l’île danoise de Bornholm entre le sud de la Suède et la Pologne.

►► EN SAVOIR PLUS

Vente M6 : Bertelsmann n’a qu’un mois pour conclure un accord avec un repreneur

Selon Benoît Cœuré, président de l’Autorité de la concurrence, si l’opération n’est pas notifiée à l’Autorité de la concurrence d’ici fin octobre, il sera difficile de la boucler avant mai, qui marque la date limite de renouvellement de la licence de diffusion. pour cinq ans. Selon la loi, la chaîne ne peut pas changer de propriétaire une fois cette mise à jour effectuée.

►► EN SAVOIR PLUS

Le ministre du Travail veut durcir l’accès aux allocations chômage en cas de cessation d’emploi

Le ministre du Travail Olivier Dussopt s’est dit prêt à durcir l’accès aux allocations chômage « en cas d’abandon de poste », lorsqu’un travailleur cesse de venir travailler sans raison et que l’employeur licencie des travailleurs. Le gouvernement veut s’atteler à « combattre les pressions de recrutement ».

►► EN SAVOIR PLUS

Taux de friction : le gouverneur de la Banque de France reste hostile à la révision de la formule

Pas pressé d’attendre le 1er octobre prochain, comme l’insistent les professionnels de l’immobilier. François Villeroy de Galhau a confirmé devant la commission des finances de l’Assemblée nationale qu’il n’y a pas lieu de toucher à la formule mathématique qui permet de mettre à jour le taux d’attrition tous les trimestres. Cependant, le gouverneur a expliqué que la prochaine augmentation du taux d’attrition sera significative et nettement plus visible que l’augmentation précédente.

►► EN SAVOIR PLUS

Les prévisions économiques pour l’Europe de l’Est s’assombrissent

Les conséquences de la guerre en Ukraine seront ressenties de plus en plus durement par les économies des pays d’Europe de l’Est. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) abaisse ainsi sa prévision de croissance 2023 pour ses régions à 3%, contre 4,7% précédemment. En revanche, l’institution relève ses prévisions pour 2022, selon un rapport publié mercredi.

►► EN SAVOIR PLUS

BONUS FEATURE : Crise de l’énergie : les entreprises françaises accusent un grand retard dans leur plan d’austérité

Newsletter – La Tribune 12h

Du lundi au vendredi votre rendez-vous de midi

Inscription à La Tribune 12h

toute l’actualité économique

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi votre rendez-vous de midi

avec toute l’actualité économique

Dernière étape : Confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter La Tribune 12h

N’oubliez pas de vérifier vos spams.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à La Tribune 12h

Edito de La Tribune.

Connexion à mon compte

Dernières nouvelles tous les jeudis

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte mail à 9h.

Vous êtes déjà inscrit !

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi votre rendez-vous de midi

Email envoyé !

avec toute l’actualité économique

je n’ai pas encore de compte

Laisser un commentaire