Abonnements : Les dépenses s’accumulent et fragilisent le budget de certains ménages

Posté

hier à 20:08, Mis à jour il y a 3 heures

DESCRIPTION – La multiplication des abonnements aux plateformes de vidéo à la demande ou de jeux vidéo, à une dizaine d’euros pièce, finit par peser lourd sur le porte-monnaie.

Un compte de streaming pour Netflix, Amazon ou Disney… Un autre pour la musique via Spotify ou Deezer. Accès à une plateforme de jeux vidéo, à un logiciel en ligne pour étudier ou à un approvisionnement régulier en café. La multiplication de ces abonnements à dix euros pièce finit par peser lourd sur le portefeuille. « Le poids des abonnements dans le budget des ménages est un sujet que l’on voit monter en puissance depuis longtemps », souligne Jörg Müller, chargé de recherche au Crédoc, organisme qui étudie les conditions de vie des Français.

Lire aussi Abonnement, martingale pour fabricants et distributeurs

Plus la famille est nombreuse, plus les coûts peuvent être élevés. – Ça monte très vite. Il suffit qu’on ait des ados avec des goûts différents, et on doit bientôt payer six ou sept abonnements pour toute la famille », poursuit le chercheur. L’étude BearingPoint Submix pour 2022 estime ces dépenses de loisirs à près de 37 euros par mois, soit plus de 400 euros par an. Les ménages n’en sont pas toujours conscients : d’après cela…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit?

Laisser un commentaire