Automobile : Nous avons testé le purificateur d’air JVC KS-AP320 sur le chemin des vacances

Croisements, grands départs, embouteillages, tunnels, canicule et… pollution. Le traditionnel cocktail infernal sera sans doute consommé sans modération sur la route des vacances d’été dans nos voitures. Pour éviter cela, JVC a lancé le KS-AP320, un purificateur d’air nomade dédié à nos espaces de vie en voiture. Quelle est la valeur ? « 20 Minutes » a mis le contact pour le tester.

De la taille d’une enceinte nomade

Ne vous méprenez pas en achetant le KS-AP320 de JVC. Malgré son apparence, ce n’est pas une enceinte Bluetooth, mais un purificateur d’air nomade ! Ce n’est pas le premier du genre, il en existe différents sur le marché, mais à part LG pour la maison, c’est la première fois qu’un fabricant d’électronique grand public se lance sur le marché des nettoyeurs nomades atypiques. . Sans surprise, JVC est un spécialiste des produits embarqués (comme les autoradios, les haut-parleurs de voiture, etc.).

Le KS-AP320 est un équipement de taille moyenne (6,6 cm de diamètre pour 18 cm de hauteur et 360 grammes). Plus précisément, il est conçu pour être placé dans un porte-gobelet comme de nombreux véhicules. Le cylindre, en aluminium, est percé de six alvéoles qui aspirent l’air pour le rejeter, une fois filtré, en haut de l’appareil. On retrouve un panneau de commande tactile permettant de régler la vitesse de filtration sur deux niveaux, mais aussi de connaître, grâce aux doubles écrans LCD, la température ambiante et le taux d’humidité. Le KS-AP320 se branche sur la prise allume-cigare, adaptateur fourni.

Trois indicateurs de qualité de l’air

Son utilisation est d’une simplicité enfantine. Pendant le fonctionnement, le nettoyeur aspire constamment de l’air et l’expire. Un anneau de LED lumineuses autour de la grille de ventilation fournit une indication précise des niveaux de qualité de l’air. Vert, l’air est sain ; bleu, qualité moyenne ; rouge, il était clairement pollué. Un simple test en soufflant de la fumée de cigarette sur l’appareil prouve sa réactivité : l’anneau lumineux devient immédiatement rouge !

Le procédé de filtration utilisé par JVC est la photocatalyse. Le filtre à particules va d’abord neutraliser la poussière et le pollen. Il est à remplacer environ tous les 6 mois (vendu moins de 20 euros). Le catalyseur neutralise alors les bactéries, les odeurs et les particules fines. En démontant l’appareil, nous avons constaté que JCV utilise pour cela 6 petites LED UV-A.

Une efficacité à la pertinence perfectible

Comment juger de l’efficacité des nettoyants que nous avons testés sur plusieurs trajets en voiture ? C’est difficile à dire. D’abord parce que la voiture possède déjà son propre filtre pour son système de ventilation intérieure. Cela empêche les particules d’échappement en suspension dans l’air de pénétrer dans l’habitacle (pensez à les remplacer tous les 20 000 kilomètres !).

Ensuite, parce que nous ne pouvons compter que sur l’indicateur LED lumineux du KS-AP320 pour déterminer la qualité de l’air ambiant. Et si à côté du conducteur est vert (comme c’était souvent le cas lors de nos tests), cela signifie-t-il que les enfants assis à l’arrière ont également la même qualité d’air ? ? Dommage que le JVC ne communique pas sur le volume d’air que peut maintenir l’aspirateur, ni sur la durée… Et n’oubliez pas que le meilleur moyen de purifier l’air dans une voiture est, comme pour une maison vitrée, d’ouvrir les fenêtres régulièrement…

Il reste des appareils à utiliser, bien sûr, fenêtres fermées. Sans doute peut-on imaginer une utilisation pertinente lors d’un long trajet de nuit en voiture, mais aussi sous un tunnel avec de gros embouteillages, ou encore dans une voiture où le passager est malade, ou avec un bébé qui veut être protégé. Bon point aussi : le KS-AP320 élimine les mauvaises odeurs de la cabine. Ce qui peut également être pratique lorsque vous voyagez avec des animaux de compagnie.

Laisser un commentaire