Aux portes de Biarritz, une maison de vacances entre pinède et océan

Dans la salle à manger, le bardage bois rencontre le chêne clair dans une confluence entre l’intérieur et l’extérieur. Tables et chaises (De La Espada). Suspensions (Bomma). Œuvres de Lucas Castex à la bibliothèque.

Gaëlle Le Boulicaut

Dans la salle à manger, le bardage bois rencontre le chêne clair dans une confluence entre l’intérieur et l’extérieur. Tables et chaises (De La Espada). Suspensions (Bomma). Œuvres de Lucas Castex à la bibliothèque.

C’est une maison de vacances à la lisière du Pays Basque et des Landes. Récemment conçu, composé de cubes blancs, il accueille un nouveau propriétaire qui souhaite lui donner une touche plus contemporaine et naturelle. « Il s’agit de quelqu’un qui connaît et aime notre travail », explique l’architecte Delphine Carrère, dont le bureau est basé à Biarritz. Il a souhaité intégrer des matériaux naturels dans cette maison moderne, nichée dans une pinède et à deux pas de l’océan, destinée à loger famille et amis l’été. Si les architectes de l’Atelier Carrère décident de conserver les éléments existants, ils « démonteront et videront » complètement la maison, créant deux extensions de part et d’autre, ainsi qu’un garage « volume » destiné à séparer la résidence de la rue et un scénarisé passage vers la porte d’entrée. Surtout, ils habillent les cubes blancs d’un bardage en bois canadien traité et vieilli qui crée un lien entre l’extérieur et l’intérieur.

Dans le salon au plafond habillé, avec un ventilateur Cea (Damura) pour ambiance vacances, sur une table basse (Linteloo), des céramiques de Studiopepe (Tacchini). Entouré de canapés en lin (Maison de Vacances) et d’un fauteuil (Zanat). Travail sur les murs par Lucas Castex. Tapis (Elitis).

Sobriété de matériaux

Gaëlle Le Boulicaut

Laisser un commentaire