[BFM Business Trolley] Nos informations tarifaires pour la course haut de gamme

En dix jours, notre choix de biens de consommation a sensiblement augmenté, de 3,08 euros.

Le choix de 48 produits parmi les 200 les plus achetés par les consommateurs français coûte 140,44 euros cette semaine lors de notre essai routier. Une forte augmentation du panier par rapport à la semaine précédente mais avec un petit changement à noter (voir encadré ci-dessous).

Notre panier a un peu changé. A noter que deux produits ménagers inclus dans notre panier – le spray désinfectant Sanytol pamplemousse 500ml et les lingettes Saint-Marc x40 – ne sont plus commercialisés par le distributeur. Lors de notre dernière enquête de prix, réalisée le 15 juillet dernier, notre sélection coûtait 141,19 euros. Pour que ce panier soit comparable à celui de cette semaine, vous devez soustraire les deux produits qui ne sont plus disponibles. En supprimant ces deux produits, la facture tombe alors à 137,36 euros la semaine précédente.

Une hausse de 3,08 euros

Entre le 15 et le 25 juillet, notre chariot BFM Business a bondi de 3,08 euros, soit une hausse de 2,24 %. Depuis le début de notre enquête sur les prix en mai, il s’agit de la plus forte progression.

Sur les 46 produits, 18 ont vu leur prix augmenter par rapport à notre enquête de prix du 15 juillet, et 10 ont baissé. Parmi les évolutions les plus significatives : +19 centimes pour le Beurre doux Président (2,27 euros) en seulement dix jours, +14 centimes pour l’Emmental râpé également de la marque Président (1,59 euro), +17 centimes pour l’essuie-tout MDD (1,97 euro ). ).

Tout d’abord, les couches Pampers Baby Dry, en promotion depuis quelques semaines, ont vu leur prix augmenter de 1,90 euros, pour atteindre 16,84 euros. Un prix qui reste toutefois inférieur à celui pratiqué le 11 mai, lors de notre premier relevé de prix. Le pack de couches était alors vendu 20,99 euros.

Augmentation de 0,6% depuis début juin

L’inflation s’accélère depuis plusieurs mois, tirée par les prix de l’énergie et de l’alimentation. Les prix de l’alimentation ont bondi de 5,8 % sur un an en juin, selon l’Insee, et de 0,8 % sur un mois. Depuis le 2 juin, hors les deux produits qui ne sont plus disponibles aujourd’hui, notre panier a augmenté de 0,6%.

A noter, le chariot BFM Business est le témoignage d’un consommateur moyen et témoigne de la manière dont les marques tentent de limiter les hausses de prix grâce à des promotions. Il ne s’agit pas de remettre en cause l’inflation réelle constatée par l’Insee ou par les panélistes qui relèvent chaque mois des centaines de milliers de prix dans tous les circuits.

À partir de mai, nous constatons des remises importantes et fréquentes sur un nombre limité de produits. Mais ce sont les produits les plus chers de notre sélection, comme le pack de 47 couches Pampers, le biberon Ricard ou les capsules de café Senseo.

Laisser un commentaire