Brut « réseaux sociaux » se réorganise pour faire des économies

AFP, publié le lundi 11 juillet 2022 à 18h04.

Brut, média digital 100% vidéo, va supprimer des emplois dans ses bureaux à l’étranger et repenser ses différentes applications, des changements visant à faire des économies sans renier ses ambitions mondiales, a expliqué lundi son co-fondateur Renaud Le Van Kim.

« On va bouger un peu le modèle Brut », a déclaré l’ancien producteur du Grand Journal sur Canal+, lors d’un échange organisé par l’Association des journalistes des médias (AJM).

Le média lancé en 2016 va ainsi réduire ses effectifs dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis et en Inde, pour les délocaliser en France.

Aujourd’hui, une soixantaine de personnes travaillent dans le bureau new-yorkais de l’entreprise, déjà frappé par des licenciements au début de la pandémie de Covid-19. Le nombre de postes réduits n’est pas précisé.

« Tous les thèmes locaux seront réalisés localement », mais certains thèmes destinés à un public international pourront être produits ou montés depuis Paris, a noté M. Le Van Kim.

« En analysant les données (d’audience), on s’est rendu compte qu’on pouvait faire aussi bien, voire mieux, avec moins d’équipes locales », a ajouté Guillaume Lacroix, co-fondateur et directeur général du média, dans un entretien à l’AFP. « Cela ne signifie pas que nous, aux États-Unis, ralentissons, au contraire », a-t-il ajouté.

Depuis qu’il a levé 75 millions de dollars il y a un an pour se renforcer à l’international, Brut a employé environ 150 personnes, principalement en Afrique. Media compte aujourd’hui 350 employés.

Brut souhaite également regrouper ses différentes offres dans une seule application mobile, disponible à la rentrée. Celui-ci réunira les vidéos gratuites circulant sur les réseaux sociaux, l’offre format long par abonnement BrutX, désormais centrée sur les documentaires, et la plateforme Brut Live, sorte de chatroom vidéo.

Nouveau partenaire du Festival de Cannes, mais aussi des festivals de cinéma d’Angoulême et de Deauville, Brut veut enfin développer son offre culturelle.

Beaucoup de créateurs « ont envie d’aller au cinéma, depuis longtemps. Ils en ont marre des Reels (une forme abrégée d’Instagram inspirée de Tiktok, ndlr) », selon Renaud Le Van Kim. Ces influenceurs peuvent ainsi devenir un « moteur de croissance pour BrutX », produisant du contenu en échange d’un « partage des revenus ».

Brut a par exemple fait équipe avec Just Riadh, personnalité des réseaux Instagram et Snapchat, pour un documentaire sur les influenceurs, avec la tiktoker Lenna Vivas pour un film sur le marché du basket ou encore avec le youtubeur Sofyan Boudouni pour un témoignage sur le divertissement. industrie.

Le média, qui est vu par 500 millions de téléspectateurs uniques dans le monde chaque mois, ne divulgue pas ses revenus, dont environ 60% proviennent du modèle historique de création de contenus pour les marques. En début d’année, il s’associe à Carrefour pour lancer Brut Shop, une plateforme de télécommerce en ligne.

Le passage du salaire net au salaire brut est l’opération inverse. La formule de calcul du salaire net brut consiste à ajouter 25 % de prestations sociales au salaire brut pour obtenir le résultat net.

Comment avoir BrutX gratuit ?

Comment profiter de BrutX gratuitement ? Un abonnement à Prime Video coûte 4,99 euros par mois ou 59 euros par an, et les 30 premiers jours sont gratuits. Une fois abonné à Amazon Prime Video, vous pouvez facilement trouver BrutX dans les services optionnels.

Comment obtenir BrutX ? BrutX : comment s’abonner et en bénéficier

  • Rendez-vous sur l’application BrutX de votre Freebox Player (pour la Freebox Pop, téléchargez-la sur le Play Store) ou sur le site officiel de BrutX.
  • Inscrivez-vous en saisissant le code d’achat.

Quelle série sur BrutX ?

Du côté de la série, les abonnés pourront notamment visionner le film Veneno (produit par La Casa de Papel), qui raconte la vie sulfureuse d’une égérie transgenre espagnole dans les années 90 et qui, pour la première fois, confie les rôles de des personnages trans aux talents exclusivement trans.

C’est quoi BrutX sur Freebox ?

BrutX est une plateforme de streaming par abonnement (SVOD) et propose une sélection de films, séries, documentaires et courts métrages, créés par des auteurs qui ont un regard pointu sur le monde. C’est un espace où vous pourrez découvrir des contenus exclusifs et des productions originales avec des points de vue dédiés.

Qui finance Brut média ?

Modèle économique et indépendance. Brut a fonctionné un temps grâce à l’investissement de ses co-fondateurs Guillaume Lacroix et Renaud Le Van Kim, ainsi que du producteur Luc Besson (avec 39% du capital en février 2017) à travers la société Together Studio de Renaud Le Van Kim.

Qu’est-ce qu’une vidéo Konbini ?

Les vidéos de Konba se sont imposées comme un format viral, né pour les réseaux sociaux. Leur secret ? Drôles, percutantes, surprenantes, courtes et rythmées, ces vidéos incarnent par excellence le contenu snacking dont raffolent les internautes.

Quel est l’objectif de Konbini ? Nous sommes toujours dépendants des algorithmes, l’enjeu est donc de garder notre identité, rester reconnaissable sans être emporté par chaque changement d’algorithmes et asseoir notre statut d’acteur toujours aussi important pour notre cible, les 18-35 ans.

Comment fonctionne Konbini ?

Le site produit des vidéos qui traitent de différents sujets comme la musique, la mode, la culture populaire au sens large ou encore la politique et les enjeux sociaux actuels. La ligne éditoriale est proche de sites comme BuzzFeed.

Comment faire un Fast and Curious ?

Premier critère : la recette de Fast & Curious repose sur un scénario rapide à réaliser : en fonction de l’objectif fixé, rédiger des questions en rapport avec le sujet de l’entretien. Pour une vidéo d’une minute, prévoyez une quinzaine de questions – à condition d’avoir une introduction et une conclusion de quelques secondes.

Qui se cache derrière Brut ?

Rémy Buisine, né en 1990 à Seclin (Hauts-de-France), est un vidéaste et journaliste français qui travaille pour le média en ligne Brut.

Laisser un commentaire