Burkina Faso: les affaires ralentissent après une série de coups de feu entendus à Ouagadougou

Les habitants de Ouagalai ont eu un réveil confus vendredi matin. Vers 04h30 du matin, plusieurs coups de feu ont été entendus dans le camp militaire au sud de Ouagadougou et dans certains quartiers résidentiels. La radio et la télévision nationales n’émettent plus. Par la suite, les enfants et les étudiants ne sont pas allés à l’école et de nombreux magasins, banques et entreprises ont été fermés.

Normalement bruyantes avec les activités qui s’y déroulent, les rues de la capitale burkinabé sont quasiment vides ces jours-ci. Les soldats défilent dans la ville.

La situation elle-même est très préoccupante, d’autant plus que les signes de ce matin laissent présager des temps sombres. L’entourage du président Damiba – en contact avec France 24 – tente de les calmer, provoquant un « mouvement d’humeur dû aux revendications corporatistes ». Le président va bien, il est en sécurité. »

Alors que beaucoup craignent le spectre d’un nouveau putsch le 23 janvier qui ferait tomber Roch Marc Christian Kaboré, portant au pouvoir le colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, la prudence reste de mise. Peut-on s’attendre maintenant à confirmer le discours du président de transition.

Un blocage de la situation sociopolitique dans ce pays d’Afrique de l’Ouest porterait un nouveau coup à son économie dans un contexte mondial et régional d’hypertension inflationniste et de perturbation des chaînes d’approvisionnement.

Newsletter –

Merci pour votre inscription !

Dernière étape : Confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Pensez à vérifier vos spams.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à la newsletter

Rédaction de La Tribune.

Tous les jeudis, les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 09h00.

Vous êtes déjà inscrit !

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?

Réinitialisez votre mot de passe

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Email envoyé !

Rédaction de La Tribune.

Découvrez toutes les newsletters de La Tribune

Rédaction de La Tribune

Laisser un commentaire