Classe affaires, la comparaison

Aurons-nous un jour notre cabine individuelle très cosy dans l’avion ou, au contraire, les vols supersoniques qui traversent la planète en un clin d’œil ne nous laisseront-ils plus le temps de regarder un film ? Les experts ne sont pas tout à fait d’accord sur la version de notre futur aérien, et la concurrence dans le raffinement de la classe affaires a encore de beaux jours devant elle. Née dans les années 1970, lancée par Air France, la classe « J », comme l’appellent les locaux, a connu plusieurs cycles. Les entreprises européennes, longtemps tournées vers les États-Unis, ont rapidement pris du retard sur celles du Moyen-Orient et de l’Asie-Pacifique, qui ont imposé un niveau extraordinaire. Caracolant en tête du classement Skytrax, des noms comme Qatar, Emirates, ANA ou Singapour ont bousculé les habitudes. Aujourd’hui, la course est plus serrée, et les passagers qui ont le privilège de voyager en classe « avant » ont pris l’habitude de recevoir des casques antibruit et des pyjamas et de déguster de grands vins. Nous pouvons nous en occuper : selon l’International Air Transport Association (IATA), ce segment de clientèle représente moins de 10 % des billets mais génère 30 % des revenus ! Parfois même plus : Korean Air, qui a décidé de dédier tout le pont supérieur de ses A380 à la classe affaires, y consacre 50 % de son chiffre d’affaires. Alors que la classe économique rentabilise la cabine en réduisant les sièges, à l’avant de l’avion, l’espace s’agrandit et l’attention est doublée. D’autant que la présence de cette classe croît également, de 5 % par an, en moyenne. Tout commence à l’aéroport, puisque le voyageur d’affaires, de plus en plus pressé, ne veut plus attendre trois heures. Ce qu’on appelle le « parcours client » est donc simplifié au maximum. Les salles d’attente mettent alors le paquet pour faire passer le temps plus vite. Ambiance « comme à la maison » chez Korean Airlines ; ultra-luxe absolu pour Finnair, Qatar et Singapour.. . Emirates va jusqu’à proposer des simulateurs de Formule 1 et des consoles Xbox pour oublier l’attente.

Les marques s’envolent A bord, on obéit à la règle des « 3F » : « lit plat, intimité totale, accès total. » Comprenez le lit horizontal, intimité et libre accès au couloir. Les sièges se renouvellent plus vite que les smartphones. En ce moment , la mode est aux coques – Air Canada appelle sa propre «  loge distinction  ». Air France a investi près de 100 000 euros pour chacun de ses 2 000 nouveaux sièges affaires, Lufthansa évoque un investissement de 1 milliard d’euros étalé sur trois ans. Le prix des billets affaires (3 à 4 fois celle de la classe économique) reflète ces investissements répétés et justifie de couvrir le passager de petites attentions… OpenSkies, filiale de British Airways équipe le personnel navigant commercial d’iPads qui lui permettent de connaître les préférences de chaque passager et même de Souhaitons-leur un anniversaire !Pour s’associer à l’image du luxe, les entreprises lancent des partenariats avec des marques : Finnair propose de la vaisselle et des étuis conçus par le designer finl andese Marimekko, Qatar Airways se glisse dans les cosmétiques Armani, Air France propose des produits Clarins, LaCompagnie préfère les soins Caudalie. . Cathay Pacific vous sert du café Illy, tandis que Singapore Airlines a opté pour le service à table de Givenchy. C’est aussi par la gourmandise que l’on fidélise les passagers : les gâter avec des menus concoctés par des chefs est devenu monnaie courante. Air France sollicite régulièrement de grands chefs, comme Joël Robuchon, Régis Marcon ou Anne-Sophie Picq, ANA a fait appel à Pierre Gagnaire et Toru Okuda, Qatar Airways a Nobu… Dernières nouvelles ? Les compagnies aériennes low cost se positionnent également comme des acteurs du voyage d’affaires. Easyjet et Ryanair proposent désormais des services pour surclasser leurs voyages. Alors, quelles autres innovations les compagnies aériennes vont-elles proposer ? son chapeau? On vous a déjà parlé de la 3D sur les écrans et même d’un fauteuil massant… Alors à bientôt pour de nouvelles aventures… passionnantes !

Un lit digne des premiers Qatar Airways

La Compagnie du Golfe dessert 152 destinations au départ de Paris grâce à un excellent temps de correspondance via le nouveau terminal de Doha, avec son salon calme et raffiné. Elle vient de louer la cabine intimiste de son nouvel A380, avec seulement 48 sièges, fidèle à son iconique palette de gris bordeaux-mauve, soulignée d’incrustations de bois vernis. Dans une agréable répartition en 1-2-1, les sièges ont des dimensions dignes d’une première classe : 2 mètres de long et 76 cm de large. L’écran LCD permet de s’offrir un vrai régal de cinéma, avec pas moins de 155 films en français ! Et quand vous aurez revu votre James Bond préféré et dégusté un dîner chez Nobu ou Tom Aikens, vous pourrez vous offrir un verre au bar central. Quoi de mieux que de déguster un vieux cognac au paradis ?

Un bedANA très cocooné

La compagnie japonaise All Nippon Airways (ANA), qui vient de fêter les 25 ans de sa liaison Paris-Tokyo, a accordé une attention particulière à la cabine affaires de son nouveau 787-9. Ses fauteuils-lits, disposés en 1-2-1, sont de véritables cocons. Nous nous endormons en pyjama fait maison sur un matelas moelleux, des écouteurs antibruit et un masque pour les yeux infusé d’aromathérapie. Les pieds ne dépassent pas de la couette grâce à sa forme « grenouillère » et les poumons ne se dessèchent pas, puisque l’air est maintenu à un taux d’humidité idéal. Les repas sont spécialement préparés par des chefs 2 et 3 étoiles, tandis qu’au rez-de-chaussée le salon propose des plats chauds servis à la carte. Grâce à sa joint-venture avec Lufthansa, ANA propose désormais une offre renforcée au départ des grandes villes françaises.

Couleurs fraîches, atmosphère chaleureuse Finnair

Partant du principe que la route depuis le Nord est la plus courte, la compagnie finlandaise est résolument retournée vers l’Asie, se spécialisant dans les liaisons calculées pour ne jamais dépasser 45 minutes. On le regretterait presque, tant le lounge de l’aéroport d’Helsinki, où se trouvent des douches et un sauna, est séduisant avec son design scandinave. A bord du tout nouveau et très silencieux A350, une première européenne, qui vole actuellement vers Shanghai, et bientôt vers Pékin, Bangkok, Hong Kong, Singapour et New York, les sièges coque disposés en épi sont d’un blanc glacial. La lumière bleu polaire d’accueil évolue pendant le vol, simulant une aurore boréale ou un lever de soleil selon le fuseau horaire. Marimekko a saupoudré ses pois verts sur la trousse, sur les chaussons et sur la couverture qui se glisse dessous pour déguster un cocktail Blue Sky. Vive l’hospitalité nordique !

C’est mieux Air France

Elue « compagnie la plus améliorée au monde » en 2015 par Skytrax, Air France a repensé sa cabine business dans les moindres détails, en s’inspirant, notamment, de l’hôtellerie : c’est se sentir comme dans son lit. Le siège coque du Boeing777 (jusqu’à ce que suivent les Airbus A330 et A380, à partir de 2018), surnommé «  un cocon dans le ciel  », répond au critère d’excellence des «  3F  ». Ambiance chic à la française, cuir bleu, boîte de rangement rouge : restez dans le style de l’entreprise. La douceur est assurée par des lignes courbes, un oreiller (très) moelleux et une couette. Pour encore plus de confort, la gastronomie à bord est actuellement confiée au chef François Adamski. Quant aux superkits, dont les graphismes rappellent ceux du Concorde, ils sont déjà à collectionner. Sky BarsKorean AirLa compagnie aérienne coréenne est la première au monde à dédier audacieusement tout le pont supérieur de ses A380 à une seule classe de voyage. Les 94 sièges Prestige Sleeper offrent une expérience comparable à un avion 100% classe affaires. Les passagers sont séduits par le confort des sièges en cuir bleu ciel, dont la configuration a été pensée pour permettre aux passagers, côté hublot, d’accéder au couloir sans déranger leur voisin. Un superbe salon bar de classe Prestige à l’avant et un bar céleste à l’arrière invitent les clients à se détendre et à dîner

Quelle compagnie aérienne éviter ?

cocktails aux recettes exclusives. LaVitrine Duty Free, véritable mini-boutique, propose une pause shopping. Enfin, sur le plateau, le repas promet la qualité « de la ferme à l’avion ». Pratique pour les voyageurs d’affaires, le vol de 9 heures vers Séoul au départ de Paris vous permet de préserver votre journée de travail.

  • Pionniers des Emirats
  • Première compagnie aérienne à commander l’Airbus A380, en 2000, Emirates n’a cessé d’améliorer le confort à bord de sa flotte, la plus jeune au monde (fournie par Boeing 777). Tout commence par le chauffeur, qui vous emmène gracieusement à l’aéroport. A bord, la priorité est donnée à l’intimité, avec un siège coque massant équipé de cloisons amovibles pour l’intimité et une grande table pour poser vos verres, dossiers et ordinateur. La moitié des appareils sont actuellement connectés au Wi-Fi. Si vous préférez socialiser, le bar propose des canapés, un éclairage tamisé, des boissons et des collations. Retournez dans votre cocon pour regarder un film ou parcourir 2 186 chaînes de divertissement, tout en fouillant dans votre minibar personnel. Il ne vous reste plus qu’à vous enfoncer dans votre lit de 1,98 m de long par un équipage international et multilingue, signature de la compagnie.
  • Communiquer ou isoler Cathay Pacific
  • Réputée pour ses salles d’attente particulièrement confortables et conviviales, comme celles qui viennent d’être rénovées à Taïwan et à Hong Kong, la société chinoise s’occupe également
  • passagers à bord. Son siège, dans les tons blanc et champagne, est l’un des plus longs et des plus larges disponibles. L’aménagement en chevrons offre un espace privatif très apprécié, notamment
  • qu’une extension sur le côté se déploie automatiquement lorsque vous passez en mode lit, augmentant sa largeur. Les sièges centraux (en configuration 1-2-1) peuvent préserver leur intimité ou se faire face, sur simple pression d’un bouton, si vous préférez discuter en voyageant à deux et partager un repas préparé par l’un des grands chefs de le groupe Mandarin Oriental, un régal.

Super ambiance de restaurant Lufthansa, la compagnie allemande, qui vient de renforcer sa présence dans les aéroports français, a rénové ses cabines et changé 7 000 sièges en Business Class, proposant un lit entièrement inclinable de 1,98 mètre de long, avec une forme de V Original qui sauve une véritable intimité . Un étui de marque Samsonite est rangé, plein de produits de la célèbre marque grecque Korres. Grâce au système FlyNet, les passagers peuvent accéder à Internet en wi-fi et consulter des contenus en ligne, les dernières informations ou suivre des événements sportifs… Tandis que leur repas est servi sur des tables individuelles dressées par les accompagnateurs de vol, recouvertes de blanc, tandis que la nourriture et les boissons sont servies directement de la cuisine, l’atmosphère du grand restaurant. L’entreprise allemande met les petits plats dans les grands.

Quelle est la pire compagnie aérienne du monde ?

La classe Premium est située à l’avant de nos avions, derrière la classe Affaires. Nos sièges sont ergonomiques et confortables, vous offrant le bien-être dont vous rêvez. Équipé d’un repose-pieds, l’inclinaison du siège est plus importante qu’en classe Economy et également l’espace entre deux rangées de sièges.

Quelle compagnie d’avion a le plus de crash ?

L’Union Européenne (UE) a mis à jour le 11 avril 2022 la liste noire des compagnies aériennes interdites dans l’UE….

Quelle est la meilleure compagnie aérienne en France ?

en Iran, Iran Aseman Airlines ;

en Irak, Iraqi Airways ;

Quelle est la meilleure compagnie aérienne française ?

au Nigeria, Med-View Airlines ;

Quelle est la meilleure compagnie pour voyager ?

au Suriname, Blue Wing Airlines ;

Qu’est-ce qu’un vol Premium ?

au Venezuela, Avior Airlines ;

au Zimbabwe, Air Zimbabwe.

Quelles sont les différentes classes Air France ?

Quel est le pire avion du monde ?

Quelle différence entre classe Economy et Premium ?

Nepal Airlines a été élue pire compagnie aérienne au monde. Les avis sur ce dernier sont unanimes, avec une note qui ne dépasse pas une étoile sur sept. En deuxième position, on retrouve la compagnie thaïlandaise Nok Air qui est aussi l’une des pires compagnies encore en activité.

Laisser un commentaire