Comment faire un (bon) business plan ?

Mise à jour d’un article publié le 30 août 2021

TL ; DR :

Rédigez la partie descriptive

Le business plan (BP) est un des documents de référence pour tout créateur ou repreneur d’entreprise. Il permet à l’entrepreneur, ainsi qu’aux futurs investisseurs et partenaires, d’avoir une idée claire et juste du projet et de ses ambitions. Un document clé pour toute demande de financement, qui permet également au porteur de projet de postuler pour lui-même et de vérifier la clarté de la vision qu’il a de son entreprise.

Il n’y a pas de business plan unique qui doit correspondre à un projet, mais il y a tout de même des étapes communes et indispensables à suivre lors de la rédaction. Le business plan n’est évidemment pas fait « au feeling », il suit un raisonnement logique, qui développe et montre le potentiel du projet.

La partie descriptive est la première étape de votre BP. Il comprend, selon Romain Dehaussy, associé de Cambon Partners :

Bien entendu, rien ne vous empêche de rappeler brièvement les informations générales présentes dans d’autres documents – comme votre pitch deck : une présentation de votre équipe, de vos produits ou services, une analyse de votre marché et de la concurrence, ou encore une explication détaillée de votre activité maquette. .

Rédigez la partie financière

C’est la partie où les tableaux en tous genres sont entrecoupés de vos analyses textuelles. Cette partie présente la rentabilité financière de l’entreprise et vous donne une vision sur cinq ans de votre activité. Envisagez de mensueliser vos prévisions pour les deux premières années. Cela leur permet de mieux clarifier leur stratégie, de mieux encadrer l’arrivée de nouveaux collaborateurs, la montée en puissance de vendeurs ou encore d’internationaux. Autre intérêt : le besoin d’argent sera mieux défini.

Vous avez besoin de prévoir avec la plus grande précision possible une bonne quantité de données prévisionnelles telles que le chiffre d’affaires, vos marges brutes, les investissements et amortissements, les frais généraux et les frais de personnel. Le suivi est nécessaire lors de l’estimation de vos indicateurs financiers et de votre besoin de financement. Attention à ne pas sous-estimer ou, pire, surestimer.

Soignez votre executive summary

Le résumé opérationnel ou résumé exécutif résume votre plan d’affaires global. Cependant, il n’intervient pas à la fin du BP, mais dès les premières pages sous la forme d’une note reprenant les principaux points du document suivant. Il sera écrit en dernier, une fois le BP clair.

C’est une synthèse destinée à convaincre et éveiller l’intérêt de la personne qui aura votre BP en main. Il faut donc présenter les bases du projet et répondre à ces questions de la manière la plus succincte et concise possible (ne pas dépasser deux pages) :

Concevez votre BP comme un outil de marketing financier

La plupart des plans d’affaires sont austères et n’invitent pas à une étude approfondie. Prenez le formulaire avec des titres d’onglets compréhensibles, un résumé, une formulation claire, un code couleur pertinent… Deux objectifs : montrer que vous avez les idées claires et orienter la lecture. Un BP clair est un projet clair dans l’esprit de l’entrepreneur, c’est l’expression de sa fiabilité.

La priorité est donnée à la facilité d’utilisation, car personne ne va lire un plan d’affaires avec des macros, un poids de 50 mégaoctets et 50 onglets. Certains BP ont besoin de compétences en informatique juste pour s’ouvrir ! Seule votre planche prendra le temps (et plus !).

Bannissez les fichiers « durs » – et, « dans la mesure du possible, les hypothèses dures, sans rapport », note Romain Dehaussy. Les investisseurs doivent jouer avec les hypothèses pour posséder le plan et effectuer des tests de collision pour étayer leur thèse d’investissement. Il est crucial que les hypothèses soient facilement modifiables et que les agrégats qui en dépendent soient clairement identifiables. C’est moins le résultat qui intéresse les investisseurs que la manière d’y parvenir.

Structurer le document pour offrir une lecture à plusieurs niveaux. Au sein d’un fonds, les publics sont différents. Établir un niveau de lecture approprié pour chacun d’eux. Par exemple, considérez un tableau récapitulatif avec des graphiques pour les partenaires du comité qui n’ont pas de ventilation des dépenses et des détails de paiement.

Justifiez vos principales hypothèses et n’en faites pas trop

Pour chacune des principales hypothèses sur lesquelles repose votre stratégie, posez-vous la question de sa justification. Deux possibilités : (I) votre historique de performance – nombre de clients inscrits après la vente en année N-1, par exemple -, (II) des comparaisons avec d’autres acteurs du secteur. Ajoutez ces éléments au plan d’affaires, ainsi que les hypothèses.

Rappelez-vous que trop d’hypothèses tuent les hypothèses. Certains BP incluent des dizaines de tableaux d’hypothèses, des simulations dans tous les sens et une équation de tous les micro-aspects de votre entreprise. On vous pardonne les raccourcis sur votre modèle locatif à partir du moment où les actions sur le chiffre d’affaires et la marge sont bien documentées et crédibles.

Assurez-vous que le BP soit cohérent avec la vision déclinée dans le slide deck

Votre BP est la version chiffrée du diaporama, un document dans lequel vous exposez votre vision, vos objectifs de collecte de fonds et vos plans d’action pour atteindre ces objectifs. Le BP doit prendre en compte ces actions en les détaillant et en les positionnant dans le temps pour montrer le déploiement des quantités à réaliser.

Armez-vous d’un logiciel de business plan, si cela peut vous être utile

Vous avez lancé votre entreprise et bien que la création du business plan soit une étape essentielle dans la structuration de votre projet, certains travaux peuvent s’avérer particulièrement chronophages. Si Romain Dehaussy affirme « vous n’avez jamais vu un entrepreneur l’utiliser », de nombreux sites et logiciels permettent de s’affranchir d’éléments comme les prévisions financières, le format du business plan, etc.

Comment choisir un bon outil ? Assurez-vous que le logiciel vous permette de faire une prévision sur cinq ans – avec un paiement mensuel pour la première année – et de tout modifier. Le rendu doit être clair et professionnel, mais aussi sécurisé pour ne pas risquer de faire fuir vos données.

Quels sont les outils disponibles ? Découvrez The Business Plan Shop, Enloop, Izypitch, CreateMonBusinessPlan.fr, Mon Business Plan, StartMyStory, Evaltonbiz, etc.

Voulez-vous démarrer votre propre entreprise? Trouvez les dernières ressources et outils pour vous aider dans votre parcours d’entrepreneur dans la sixième édition de Backpack by Maddyness. C’est le livre qui vous guidera à chaque étape.

La présentation d’un business plan commence par une brève introduction qui évoque les fondamentaux du projet : en quoi consiste-t-il ? quel est le marché cible ? quels sont les objectifs ?… Il faut donc aborder en détail les éléments essentiels du business plan.

Comment faire un business plan sur Word ?

Comment le remplis-tu ?

  • Un résumé clair et direct de votre projet.
  • Les origines du projet.
  • Détails du produit ou du service offert.
  • Votre approche du marché (positions, clients, etc.).
  • Ventes (objectifs, stratégie, arguments, etc.).
  • L’équipe (et les associés).

Comment faire un projet dans Word ? Pour réussir votre modèle de projet ou votre dossier de présentation, vous devez prendre le temps de définir les objectifs de votre business plan, et établir tous les sujets qu’il sera utile d’aborder, en les notant tous sur papier. . doit être mis en évidence.

Quel est le business model ?

Un business model, aussi appelé modèle économique ou business model, décrit précisément comment votre entreprise va gagner de l’argent. En pratique, il s’agit de définir ce que vous vendez, à quels clients, dans quel but, de quelle manière et pour quel bénéfice.

Comment définir la notion de business model ? Business model : définition Le business model est au cœur d’un business plan. C’est le point de départ, l’idée originale qui permet à une entreprise de se démarquer de la concurrence et d’espérer pouvoir gagner de l’argent.

Quelles sont les caractéristiques d’un business model ?

Les points suivants doivent être abordés : nombre de concurrents, taille, forces, faiblesses, capacité financière, ancienneté, croissance, moyens utilisés, stratégies, différenciation, sources de rentabilité.

Quel business model pour mon entreprise ?

Le business model est défini après avoir analysé le contexte de votre future entreprise et après avoir établi la mission, la vision et la stratégie de la future entreprise. En effet, les tendances sont particulièrement importantes car elles peuvent influencer votre vision, votre stratégie et donc votre business model.

Qu’est-ce qu’un business plan exemple ?

Par définition, un business plan, aussi appelé business plan (ou, par abus de langage, « prévisions financières ») est un dossier qui est constitué à l’occasion : d’une création d’entreprise, d’un contrôle d’entreprise à risque. Soit un changement d’activité (ajout ou suppression).

Quelles sont les différentes parties d’un business plan ? Le résumé du business plan peut s’articuler autour des 3 parties suivantes : 1ère partie : la présentation du projet, du marché et de la stratégie, 2ème partie : la présentation du chef de projet, de l’équipe et de la structure, 3ème partie : les aspects financiers . prévisions.

Quel est le but d’un business plan ?

Le business plan aura donc pour but de cadrer l’activité, c’est-à-dire de pouvoir apporter des modifications aux prévisions initiales afin d’être le plus réaliste possible. Cependant, le business plan ne doit pas être confondu avec l’étude de marché.

Où faire un business plan gratuit ?

Programmes et applications de plan d’affaires gratuits Voici quelques outils gratuits pour construire votre plan d’affaires : CCI Business Builder de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ; Passage de l’entrepreneur par la banque publique d’investissement (BPI) ; La plateforme Jesuitentrepreneur, etc.

Qui peut nous aider à faire un business plan ? Le business plan peut être rédigé par l’entrepreneur, ou avec l’aide de professionnels et/ou d’outils dédiés.

Où faire faire son business plan ?

Cependant, il existe quelques sites qui permettent de faire un business plan gratuitement : L’Application Corne d’Entreprenariat, Business Builder CCI, BPI Entrepreneur Pass.

Laisser un commentaire