Début des travaux du futur centre social

Récemment, lors de la réunion de sa dernière réunion ordinaire avant l’été, le Conseil des Communes Gorges Causses Cévennes a approuvé plusieurs dossiers reflétant le travail effectué en commissions ces dernières semaines, dont celui de la Chambre des Communes. L’avant-projet définitif de qualification de l’ancien Hôtel du Rochefort de Florac, en une maison regroupant l’ensemble des services de la collectivité, l’agence d’attraction touristique et pouvant accueillir dans des conditions optimales les réunions des usagers et des autorités, a été présenté par Hélène Solignac, architecte chez HSB Architecture. Elle s’est nourrie des réflexions menées depuis le lancement du projet en 2021 et la validation de l’avant-projet le 24 mars 2022. Une « longue mais nécessaire maturation » selon les mots du président Henri Couderc.

Pas moins de huit choix optionnels visant à améliorer la qualité environnementale et l’exemplarité de ce futur bâtiment public ont été validés par la mairie : poêles à granulés de bois, récupération des eaux pluviales pour les besoins des installations sanitaires, isolation en panneaux de laine de bois et utilisation de matériaux biosourcés. et panneaux solaires…

La crèche agrémentée pour une capacité de 20 enfants

Le dépôt du permis de construire et la consultation des entreprises pourront désormais être initiés en vue d’un démarrage des travaux fin 2022. Le plan de financement de cet ambitieux projet a également été validé, dans un contexte d’inflation préoccupant, où certaines sources de financements complémentaires et des opportunités de consolider l’occupation des locaux ont cependant pu rassurer les élus.

Outre ce projet, le conseil a approuvé l’autorisation d’augmenter la capacité d’accueil de la crèche de Florac-Trois-Rivières pour une vingtaine d’enfants, voire des avenants pour le contrat de construction de l’extension de cette même crèche, dans le respect du budget alloué. et qui a permis cette réception plus large.

Les travaux liés à l’eau et à l’assainissement ont également occupé une partie des débats, avec la validation du plan de financement de la réfection des réseaux de la rue du Thérond, 650 000 € HT. TTC, soit l’attribution du marché des travaux funéraires aux réseaux du village de Nivoliers à Hures-la-Parade, 94 470 € HT.

Correspondant Midi Libre : 06 66 11 76 97

Laisser un commentaire