Électricité : « La France est dans une situation très faible pour l’hiver »

Invité de BFM Business, Nicolas Goldberg, expert énergie chez Columbus Consulting s’est inquiété de la capacité de la France à être autosuffisante en électricité cet hiver.

L’indépendance électrique française appartient-elle au passé ? En particulier, des problèmes de corrosion du parc nucléaire ont contraint EDF à arrêter 12 réacteurs. Cet incident l’a même incitée à réviser mi-mai son estimation de production nucléaire pour 2022 à 280-300 TWh contre 295-315 TWh.

Il suffisait de faire passer la France d’un pays fort exportateur à un pays importateur.

« La France est sérieusement en position de faiblesse pour l’hiver » confirme ce mardi dans l’arrangement de Good Morning Business, Nicolas Goldberg, expert en énergie chez Columbus consulting.

Monnaie d’échange en moins

« Nous avons importé de l’électricité cinq mois sur six cette année, ça ne s’arrangera pas le reste de l’année puisque historiquement, nous sommes surtout importateurs en hiver. Donc si on a l’hiver, ça peut mal tourner. »  » il a continué.

Il y a encore des questions sur la possibilité d’une panne d’électricité. Marc Benayoun, directeur général d’EDF en charge des clients, des services et des directions régionales, a exclu cette possibilité.

« Il n’y a pas eu de black-out en France depuis 1978 et bien que nous soyons dans une situation très difficile, il y a encore de très fortes chances que nous passions l’hiver sans délester », a-t-il déclaré devant la commission des affaires économiques. Sénat, le 13 juillet.

En effet, le bambou absorbe 5 fois plus de gaz à effet de serre et produit 35% plus d’oxygène que le même volume d’arbres ! Il a une capacité de rétention de CO2 très élevée puisqu’un hectare de bambou peut capter jusqu’à 60 tonnes de CO2 chaque année.

Pourquoi trop de CO2 dans une maison ?

A l’intérieur, le CO2 est principalement produit par la respiration des occupants, mais il peut également provenir des sources suivantes : fumée de tabac. Appareil à combustion pas ou mal branché.

Comment faire baisser le niveau de CO2 dans la terre ? 3 solutions simples pour réduire l’exposition au CO2 à la maison

  • Ventilation régulière de la maison.
  • Utilisez un détecteur de CO2.
  • Installer le système d’extraction (ou VMC)

Quelles sont les conséquences d’une concentration en CO2 trop élevée dans l’air intérieur ?

à partir d’une concentration de CO2 de 2% dans l’air, l’amplitude de la respiration augmente et des maux de tête peuvent être ressentis au bout de quelques heures ; la valeur d’exposition ne doit pas être dépassée si le niveau de CO2 est de 3% soit 15 minutes.

Qu’est-ce qui fait monter le CO2 dans une maison ?

Il peut s’agir d’infiltrations provenant de l’extérieur, comme les particules de fumée renvoyées par les voitures qui entrent dans la maison et chargent du dioxyde de carbone dans la pièce, dégradant ainsi la qualité de l’air ambiant.

Pourquoi il y a trop de CO2 ?

Le dioxyde de carbone (CO2) représente 77 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine humaine. Ceci est essentiellement le résultat de la combustion de combustibles fossiles et des changements d’utilisation des terres (agriculture et déforestation).

Qui absorbe le plus de CO2 ?

L’océan continue d’absorber du CO2 Autrement dit, plus la quantité de CO2 a augmenté dans l’atmosphère, plus l’océan en a absorbé. Les études à ce jour montrent que l’océan continue de jouer un rôle important dans le dernier budget mondial du carbone.

Qu’est-ce qui capte le CO2 ? Captage par adsorption : Le CO2 des fumées est absorbé dans des roches poreuses de type charbon actif qui se régénèrent par apport d’énergie ou par perte de charge. Captage par cycle calcique : il consiste à capter le CO2 et la chaux vive pour produire du calcaire.

Quels sont les arbres qui absorbent le plus de CO2 ?

L’Iroko : un arbre miraculeux qui emmagasine du CO2 pour se transformer en calcaire. L’Iroko est un arbre africain tropical qui pousse principalement dans les zones chaudes et humides, qui a une capacité extraordinaire à absorber le CO2 pour se transformer en calcaire.

Qui absorbent le CO2 ?

L’océan absorbe le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère selon deux processus : Processus physico-chimique (représentant 90 % d’absorption) : le CO2 est envoyé à l’océan par simple dissolution du gaz dans l’eau de mer.

Qui capte le plus de CO2 ?

Découvrez Paulownia Tomentosa. Cet arbre originaire d’Asie peut absorber 10 fois plus de CO2 que le chêne ou le hêtre, et c’est encore mieux ! Saviez-vous qu’il existe des arbres qui peuvent produire 4 fois plus d’oxygène que les arbres conventionnels.

Quel est le taux de CO2 acceptable ?

Les valeurs limites réglementaires ou normatives actuelles varient généralement entre 1000 et 1500 ppm.

Quel est le niveau correct de CO2 dans la terre ? Produit par le corps humain lors de la respiration, le CO2 se concentre à l’intérieur, principalement en fonction du travail des locaux et du renouvellement de l’air. Ainsi, l’Anses recommande une limite pour les niveaux intérieurs de CO2 ne dépassant pas 1 000 à 1 500 ppm (parties par million).

Quel est le taux de CO2 dangereux ?

800 ppm : provoque des maux de tête, des étourdissements et des nausées. Cette concentration de CO provoque une perte de connaissance en 45 min, et la mort en 2 à 3 heures. 12 800 ppm : provoque une perte de conscience immédiate et la mort entre 1 et 3 minutes.

Quel est le taux de CO2 actuellement ?

L’an dernier, la concentration de CO2 s’élevait à 413,2 ppm en 2020, soit une augmentation de 49 % par rapport au niveau préindustriel (278 ppm). L’OMM a averti que la barre des 400 ppm avait été franchie en 2015.

Comment réduire son impact ?

1. ACHETEZ MOINS. De toutes les matières premières que nous prélevons dans la nature pour fabriquer des produits, environ les deux tiers finissent comme déchets. Par conséquent, pour le bien de la planète, nous devons obtenir ce dont nous avons besoin de manière durable et recycler ce que nous ne pouvons plus utiliser.

Quelles sont les solutions pour limiter l’impact sur l’environnement et la population ? Vendez votre smartphone s’il a encore de la valeur. Donnez-le à quelqu’un que vous connaissez ou à une structure de réemploi (Resourceries, déchetteries, réseau Emmaüs…). Déposez-le dans l’un des nombreux points de collecte des déchets électriques et électroniques.

Laisser un commentaire