Eutelsat a cessé de diffuser la chaîne russe NTV Mir

AFP, publié le mercredi 03 août 2022 à 11h59

L’opérateur satellitaire français Eutelsat a annoncé mercredi, à la demande d’Arcom, le régulateur français des médias, la diffusion en Europe de la chaîne russe NTV Mir, qui compare les Ukrainiens à des nazis.

« Nous avons mis en œuvre la demande d’Arcom », a déclaré Eutelsat à l’AFP.

Sur son site Internet, le régulateur souligne que « NTV Mir a tendance à présenter à plusieurs reprises non seulement les dirigeants ukrainiens et l’armée ukrainienne, mais surtout la population ukrainienne, comme adhérant à l’idéologie nazie du Troisième Reich et représentant un danger extrêmement dangereux ». .

Le régulateur, qui a suivi plusieurs émissions, cite entre autres celle du 24 avril intitulée « Ennemi du régime », où il était précisément indiqué que le président ukrainien Volodymyr Zelensky est « un comédien dans le rôle d’Hitler qui a ordonné de lancer un missile sur les femmes et les enfants ».

Le satellite Eutelsat diffusant NTV Mir « a une large couverture paneuropéenne », a déclaré Arcom.

Interrogé par l’AFP, Eutelsat n’a pas fourni de liste précise des pays concernés : « ça dépend des accords que la chaîne a avec les pays couverts par le satellite ».

Arcom a également indiqué que « la chaîne reste diffusée par d’autres satellites non européens avec une couverture européenne plus limitée ».

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février, Eutelsat a dû interrompre à plusieurs reprises le signal de divers diffuseurs russes.

Début mars, l’opérateur satellite avait interrompu, à la demande des 27 pays de l’UE, la transmission des chaînes d’information du groupe russe RT, accusés d’être des instruments de « désinformation » du Kremlin.

Et fin juin, c’était au tour de deux autres radiodiffuseurs publics russes, RTR Planeta et Rossiya 24, là encore suite à une décision de l’Union européenne.

Laisser un commentaire