ÉVÉNEMENT Masterclass Harvard Business Review France : Le business et la quête de sens, l’inévitable convergence

&#xD ;

Entre aspirations professionnelles et grand renoncement des salariés… Quelles formes d’accompagnement l’entreprise doit-elle mettre en place pour satisfaire les collaborateurs ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le Grand Adieu. Les trois mots suivants reflètent une crise sociale qui sévit aux États-Unis depuis le début de la maladie Covid-19 : en novembre 2021, plus de 4,5 millions de travailleurs ont quitté leur emploi.

Si un tel acte de démission massive n’avait pas lieu en France, de nombreux ouvriers se déplaçaient, quittant Paris au profit des villes de province sur les masses. Les attentes, voire les besoins individuels, ont été améliorés. Le curseur a un autre versant, avec une demande forte de la part des salariés, dans deux cas particuliers : d’une part, pour faire évoluer leur carrière à des moments différents, en donnant plus de sens à leur vie professionnelle ; puis retournez le travail à un modèle de vie équilibré.

Face à ces attentes croissantes, de plus en plus entendues à tous les niveaux de l’organisation, où en est l’entreprise aujourd’hui ? Mais surtout, comment l’adapter pour y répondre ? Cela pose la question de l’engagement des salariés, de leur volonté de progresser, de voir l’évolution de leur carrière, mais aussi de travailler autrement. Ces deux dernières années, ils ont dû créer et s’adapter, adopter de nouvelles façons de travailler et de vivre, ce qui a changé leur regard sur le travail et créé de nouvelles exigences en termes d’organisation et de flexibilité, de communication et de management. la recette. ce nouvel état de fait et leur administration sont-ils abordés de manière internationale, en ayant une vision de la situation ? Sont-ils limités à des réponses rapides, juste une gamme limitée ? Une chose est sûre, c’est le travail qui doit s’adapter à la vie de chacun, et non l’inverse. De nombreuses questions seront répondues par les experts, lors d’une conférence qui sera disponible en ligne, le jeudi 24 mars, pour donner des clés de compréhension et une analyse des lignes directrices et des évolutions à apporter pour répondre à ce nouveau besoin. .

Avec, pour parler, trois royaumes. Tout d’abord, Adilson Borges, directeur de l’éducation & amp; Développement commémoratif. Il est titulaire d’un doctorat en gestion des sciences, avec plus de 25 ans d’expérience internationale dans l’éducation, l’innovation et l’innovation dans les organisations. Chez Carrefour, qui compte plus de 350 000 salariés dans le monde (et environ 100 000 en France), la maladie a accentué certaines exigences, déjà en place, des salariés et motivant la direction à forcer une certaine planification. Avec deux objectifs principaux : d’une part, démontrer aux collaborateurs, par ses actions et engagements conformes à la RSE, que Carrefour a répondu à cette quête croissante de sens ; et, pour leur permettre d’être plus impliqués dans leur travail et son développement – une exigence qui augmente également la capacité, dans tous les aspects de l’entreprise. « Nous avons mis en place un meilleur accompagnement de l’individu en termes d’éducation », a déclaré Adilson Borges.

Pour sa part, Emmanuelle Joseph-Dailly, directrice du Laboratoire de recherche et de prospective de Julhiet Sterwen. Anthropologue de formation, il a enseigné aux États-Unis et travaillé au Moyen-Orient, avant de rejoindre le monde du conseil. Son domaine de recherche et d’expertise concerne le changement organisationnel ainsi que le développement des compétences, l’engagement des salariés (et son développement actuel), la bio-inspiration associée aux nouveaux modèles d’organisation des travaux. . Il a notamment publié « Développez l’engagement de vos collaborateurs » et « La Stratégie Octopus, 60 histoires d’êtres vivants pour motiver nos organisations ». Enfin, notre troisième gouvernement est Amel Hammouda, qui co-dirige et dirige dans le Chapitre 1, une organisation qui lutte contre l’inégalité des chances. Il y a quelques mois, il a quitté Air France, où il faisait partie du conseil d’administration du vice-président du changement & amp; de communication. Il nous dira ce qui l’a poussé à partir avec ce changement de cap bien sûr.

Cette rencontre vous permet de :

> Comprendre les nouvelles tendances des employés et de l’entreprise et savoir comment y répondre;

> Réponse à la recherche de sens des salariés ;

> Promouvoir un bon équilibre travail-vie personnelle ;

> Aider les employés à s’impliquer davantage dans leur travail en leur offrant des opportunités claires et stables ;

> Coordonner les agences de recrutement.

Vous pouvez réserver votre place dès aujourd’hui sur notre paie. Il y aura un replay à la fin de la session si vous n’êtes pas disponible pour la diffusion.

Je suis déjà inscrit, je suis en contact

Offre sans engagement. Vous êtes libre d’annuler à tout moment

Laisser un commentaire