ÉVÉNEMENT Masterclass Harvard Business Review France : Le business et la quête de sens, une rencontre incontournable

& # xD;

Entre aspirations professionnelles et grand renoncement des salariés… Quelles formes d’accompagnement l’entreprise doit-elle mettre en place pour satisfaire les collaborateurs ?

Temps de lecture : 4 minutes & # xD ;

La grande démission. Ces trois mots reflètent un phénomène de société qui est une vague fondamentale depuis le début de la pandémie de Covid-19 aux USA : en novembre 2021, plus de 4,5 millions de salariés ont quitté leur emploi.

Lorsqu’un tel mouvement de démissions massives n’a pas eu lieu en France, de nombreux salariés ont déménagé, quittant Paris au profit des villes de province à une échelle plus humaine. Les attentes, y compris les demandes des individus, ont évolué. Le curseur s’est en quelque sorte, avec une forte envie du salarié, déplacé à deux niveaux notamment : d’une part, faire évoluer parfois sa carrière différemment en lui donnant plus de sens dans sa vie professionnelle ; puis, après le travail, retour à un mode de vie plus équilibré.

Face à ces attentes croissantes, de plus en plus entendues à tous les niveaux de l’organisation, où en est l’entreprise aujourd’hui ? Et surtout, comment doit-elle s’adapter pour y réagir ? Cela pose la question de l’engagement des salariés, de leur envie de continuer, de voir leur carrière évoluer, mais aussi de travailler autrement. Ils ont dû composer et s’adapter ces deux dernières années, adopter de nouvelles façons de travailler et de vivre, ce qui a changé leur rapport au travail et généré de nouvelles envies en termes d’horaire et de flexibilité, de rapport à la hiérarchie… les entreprises prennent la mesure de la nouvelle donne et sont-elles capables d’y répondre de manière globale en ayant une vision stratégique de la situation ? Ou se limitent-ils à des réponses directes qui n’ont qu’une portée limitée ? Une chose est sûre, c’est désormais le métier qui doit convenir à la vie personnelle de chacun, et non l’inverse. Autant de questions auxquelles nos experts répondront, lors d’une conférence qui sera accessible en ligne, le jeudi 24 mars, pour donner des clés de compréhension et une grille d’analyse des stratégies et évolutions pour répondre à cette nouvelle demande.

Avec, pour ainsi dire, trois invités. Tout d’abord, Adilson Borges, directeur de l’apprentissage & amp; Développement du carrefour. Titulaire d’un doctorat en sciences de gestion, il possède plus de 25 ans d’expérience internationale dans la formation, la transformation et l’innovation des organisations. Chez Carrefour, qui compte plus de 350 000 salariés dans le monde (et environ 100 000 en France), la pandémie a souligné certaines revendications déjà présentes des salariés et a appelé la direction à renforcer diverses initiatives. Avec deux objectifs principaux : d’une part, montrer aux collaborateurs que Carrefour répond à cette quête croissante de sens par ses actions et ses engagements en matière de RSE ; ensuite, pour les impliquer davantage dans leur carrière et leur évolution, une demande qui se renforce également, à tous les niveaux de l’entreprise. « Nous avons mis en place beaucoup plus d’accompagnement individuel et d’entraînement par points, observe Adilson Borges.

A ses côtés, Emmanuelle Joseph-Dailly, directrice du Laboratoire de recherche et de prospective de Julhiet Sterwen. Anthropologue de formation, elle a étudié aux États-Unis et travaillé au Moyen-Orient avant de rejoindre le monde du conseil. Son domaine de recherche et d’expertise concerne la transformation des organisations mais aussi le développement des compétences, l’engagement des salariés (et son évolution dans la période actuelle), la bio-inspiration et la connexion avec les nouveaux modèles d’organisation du travail et les Neurosciences appliquées aux milieux professionnels. . . Elle a notamment publié « Développer l’engagement de vos collaborateurs » et « La stratégie Octopus, 60 histoires de la vie pour inspirer nos organisations ». Enfin, notre troisième invitée est Amel Hammouda, Directrice de Mentor et Engagement à Article 1, une association qui lutte contre l’inégalité des chances. Il y a quelques mois, elle a quitté Air France, où elle faisait partie du comité exécutif en tant que vice-présidente de la transformation & amp; du réseau. Elle nous expliquera ce qui a motivé son départ et ce changement de cap.

Cette rencontre vous permet de :

> Comprendre les nouvelles formes d’engagement des collaborateurs dans l’entreprise et savoir y répondre ;

> Réponse à la recherche de sens des salariés ;

> Promouvoir un meilleur équilibre travail-vie personnelle;

> Aider les collaborateurs à s’impliquer davantage dans leur carrière en leur offrant des opportunités claires et concrètes ;

> Prendre des mesures pour renforcer l’employabilité des salariés.

Vous pouvez réserver votre place dès aujourd’hui sur notre plateforme de paiement. Un replay sera disponible à la fin de la rencontre si vous n’êtes pas disponible pour le live.

Je suis déjà abonné, je me connecte

Offre sans engagement Vous pouvez annuler à tout moment

Laisser un commentaire