Fusion TF1-M6 : premier bilan défavorable, projet maintenu

AFP, publié le mardi 26 juillet 2022 à 20h08

Un premier rapport rendu par le service enquête de l’Autorité de la concurrence se dit « mécontent » du projet de fusion entre TF1 et M6, la création d’une chaîne de télévision française, annoncé par le dirigeant de M6 mardi. , Nicolas de Tavernost, à l’arrière de la publication des résultats de son groupe.

Or, les méthodes visent à « maintenir le projet tel qu’il est présenté » et à répondre à l’organisation dans un délai de trois semaines, a révélé le président de la direction de M6, institué en tant que PDG du nouveau groupe.

Le rapport fait spécifiquement référence à des « problèmes de concurrence importants » dans la publicité télévisée, a déclaré M. de Tavernost, et les « solutions » destinées à résoudre « l’impossibilité de construire un projet commercial commun » et guideront les méthodes qui seront présentées. sur leur projet.

Les parties en cause seront entendues par l’Autorité de la concurrence les 5 et 6 septembre, ont indiqué dans un communiqué le groupe de Bouygues, premier actionnaire de TF1, et la RTL, propriétaire de M6.

La décision finale attendue en octobre sera donnée à ce collège, qui n’a pas besoin de suivre les recommandations des chercheurs.

La fusion de TF1 et M6 créera un géant français sur le marché des droits audio, médias et télédiffusion, avec 75% des ventes françaises dans cette dernière catégorie.

Annoncé en mai 2021, ce projet devrait être achevé début 2023, après avoir reçu l’accord d’Arcom (ex-CSA), prévu en novembre.

Les deux groupes ont commencé à se placer afin de permettre leur intégration. Ils ont notamment annoncé la cession de TFX et de 6ter au groupe Altice et la sortie de la TNT régulière de Paris Première pour se conformer à la réglementation sur les médias audiovisuels.

TF1 s’est pour sa part désengagé d’un certain nombre d’activités liées au marketing et à Internet.

Laisser un commentaire