« Jeu vidéo compétitif » ou « pass saisonnier » : quand les Français reprennent le contrôle du jeu vidéo

Posté

le 06/01/2022 et 11:19, Mis à jour le 06/01/2022 à 11:37

Pour lutter contre les anglicismes, Le Journal officiel a publié dimanche une liste de termes qui seront utilisés dès à présent dans la rubrique jeux vidéo.

Le « free-to-play » bientôt oublié ? La langue française cherche à redonner le contrôle sur les mots des jeux vidéo, infiltrés par les anglicismes, avec une liste de nouveaux mots publiée au Journal officiel. Le jeu vidéo « est un lieu utilisé par de nombreux anglicismes », qui pourrait être un « obstacle à la diffusion et à la compréhension par les non-travailleurs », a expliqué lundi le ministère de la Culture, qui joue un rôle au sein de la Commission du développement économique. Langue française. L’événement est axé sur le secteur numérique et audiovisuel, comme l’a expliqué au Figaro Étienne Quillot, chargé de mission pour la promotion et l’enrichissement de la langue française à la DGLFLF.

»LIRE LA SUITE – Jeu vidéo pour retrouver la richesse du parler-français

Outre la complexité « technique » qui accompagne ce jargon stocké, le ministère pointe le risque d’incompréhension « pour ceux qui n’ont pas de culture anglaise actuellement ». Ces termes techniques sont souvent en anglais « car cela correspond aux compétences de développement que l’on trouve aux Etats-Unis », rappelle Etienne Quillot. Ainsi l’intérêt d’interpréter ces anglicismes en français ouvre une partie du jeu vidéo pour la plupart des publics « au-delà de la nature du jeu vidéo toujours ».

Le rapport, publié dimanche au Journal officiel, propose de remplacer le mot « streamer », signifiant « celui qui diffuse du contenu en temps réel », et « live player-host ». Dans l’espace « jeu vidéo de l’année » devrait remplacer « jeu des années », un service qui permet de jouer à distance sans téléchargement.

Certains anglicistes trouvent un parallèle en français, comme le mot « pro-Gamer », traduit par « joueur expert ». La même chose à propos du « pass de saison », comme la même à l’intérieur, est devenue le « pass de saison ». Pour « free-to-play », il conviendrait pour « jeu en se libérant » et « jeu vidéo compétitif » qui est la version française de « eSport ».

Relisez les 10 mots qui nous ont été volés en anglais

Dans chaque langue anglaise, « les experts essaient de voir s’il y a un mot français qui circule, dans les vidéocassettes ou les magazines sélectionnés », pour « sélectionner une version qui est déjà en usage », ce qui a fait baisser le ministère. Objet : que « le public et les experts puissent utiliser ce terme » tant que le terme « infox », « recommandation de la commission » est utilisé comme alternative à « fausses nouvelles ». « Les déclarations faites au JO par la Commission s’imposent aux représentants des fonctionnaires », et « les documents réglementaires », a expliqué le ministère de la Culture.

Laisser un commentaire