Jeux vidéo : Ubisoft va mettre le feu à une forêt virtuelle pour sensibiliser au réchauffement climatique

Ubisoft s’est donné pour mission d’avertir des dangers du changement climatique. Le développeur lancera plusieurs scénarios catastrophe dans son jeu mythique Riders Republic. Il promet une expérience unique à ses joueurs qui devront évoluer dans un environnement complètement renouvelé. Cet événement spécial aura pour objectif « d’inspirer les jeunes à apprendre et à agir pour l’environnement », explique Ubisoft. Une initiative saluée par l’ONG Playing for the planet et l’ONU, qui récompense les meilleurs jeux vidéo dédiés à la planète. La société a annoncé qu’elle souhaitait inclure davantage de questions environnementales dans ses prochains jeux.

Une expérience immersive

Incendies de forêt, air contaminé, sécheresse et chaleur extrêmes : les signes du réchauffement climatique affligeront Riders Republic pendant plusieurs semaines. Le jeu des sports extrêmes sera complètement bouleversé par ces changements. Ubisoft compte bien surprendre les joueurs. Le terrain pourrait changer du jour au lendemain entre la fin de l’année et le début de 2023. Les joueurs qui participent habituellement à des courses cette fois-ci devront unir leurs forces pour survivre. Équipés de masques à gaz, ils affronteront de l’air contaminé pour prévenir et éteindre les feux de forêt. Un déblaiement des zones sèches sera également effectué pour identifier les risques d’incendie.

Project Phoenix de Riders Republic a remporté le prix Media’s Choice au @P4PAlliance Green Game Jam cette année ! 🌐

Le Phénix se lèvera plus tard ! 🔥

Le projet Rebirth approche à grands pas. Suivez-nous et préparez votre pouce vert ! 🌲 🌳#RidersRepublic pic.twitter.com/sPteMowNT0

Prévenir par le jeu vidéo

– Riders Republic (@RidersRepublic) 30 juin 2022

« Le contenu lié à la durabilité et aux questions environnementales ne se limite pas nécessairement à des modes de jeu dédiés. […] Riders Republic en est un parfait exemple, avec sa reconstitution fidèle des parcs nationaux américains et la présentation des différents paysages et beautés du monde qui nous entoure », a déclaré Ubisoft dans un communiqué, qui ira encore plus loin dans l’expérience apocalyptique. Le soleil sur la carte va disparaître et laisser place à un ciel orangé et poussiéreux. Dans ce jeu « monde ouvert », les joueurs auront le choix d’agir ou non pour changer le cours de la partie. Les actions des participants auront des conséquences irréversibles sur le déroulement de l’histoire. Certaines parties de la carte deviendront même inaccessibles car elles « ne peuvent pas respirer ».

Laisser un commentaire