Journées des femmes d’affaires du Comesa Tunisie, 29 et 30 septembre 2022 : Accompagnement commercial des entreprises dirigées par des femmes

La conférence sera l’occasion de mettre en relation les femmes entrepreneures tunisiennes et africaines de la région du Comesa pour les inciter à profiter des opportunités offertes dans le cadre de cet accord.

Le Ministère du Commerce et du Développement des Exportations, en partenariat avec la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ Tunisie) et à travers ses deux projets « Promotion des activités d’exportation vers de nouveaux marchés en Afrique subsaharienne » (PemaII) et « Appui aux accords commerciaux avec l’Afrique » (Aaca), a organisé une conférence internationale sur le développement des échanges commerciaux des entreprises dirigées par des femmes, dans le cadre de l’accord Comesa (Common Market for East and South Africa), les 29 et 30 septembre 2022.

Cette rencontre internationale s’est tenue en collaboration avec le Comesa, l’Utica, la Comfwb et le Cnfce. L’objectif est de mettre en relation les femmes entrepreneures tunisiennes et africaines de la région du Comesa pour les inciter à profiter des opportunités offertes dans le cadre de cette convention.

La conférence sera également l’occasion de discuter du développement du commerce par des entreprises dirigées par des femmes, dans le cadre des avantages et des programmes offerts par le Comesa, ainsi que des meilleures réalisations et réussites, où des représentants du Marché commun de l’Est et Afrique du Sud, des décideurs politiques tunisiens, des femmes leaders d’Afrique subsaharienne du monde des affaires, ainsi que plus de 100 femmes entrepreneures tunisiennes.

Servir un créneau spécifique dans la région

La conférence internationale soulignera également le rôle important que les organisations du secteur privé et les groupes sectoriels peuvent jouer dans l’accélération du processus d’intégration africaine.

Pour rappel, le Comesa a été créé en 1994. Il vise à remplacer l’ancienne zone d’échange préférentielle (ZEP). Ainsi, l’accord de marché commun pour l’Afrique de l’Est et du Sud établit une organisation libre et indépendante d’États souverains qui acceptent de coopérer au développement de leurs ressources naturelles et humaines. Ainsi Comesa vise à former une grande unité économique et commerciale par l’intégration régionale. Avec plus de 21 États membres, ce marché partagé couvre une superficie de 12 millions de km2.

Par institution, le Comesa répond à un créneau spécifique de la région. Ainsi, l’expertise africaine dans certains domaines est mise au service des entrepreneurs.

Les institutions financières participent ainsi au développement des compétences et aux études de marché approfondies.

Pour soutenir le programme d’intégration, cette institution financière aide à fournir des crédits indispensables par le biais de la Trade and Development Bank. Cette institution financière propose également des assurances et des réassurances pour les risques non commerciaux à travers l’Agence Africaine d’Assurance et de Réassurance du Commerce (ZEP RE). Ils facilitent également les paiements internationaux par le biais de systèmes régionaux de paiement et de règlement et soutiennent la concurrence dans la région par le biais de la Commission de la concurrence du Comesa.

Quel est le type de magasin qui marche le mieux ?

Certaines entreprises sont plus rentables que d’autres. Parmi eux, on note, des commerces de proximité, des magasins d’accessoires et de vêtements pour bébés mais aussi des magasins d’électronique et d’articles pour la maison.

Quelle petite entreprise est la plus rentable? Quel type d’entreprise est le plus rentable? Le commerce le plus rentable de tous est la vente de TVA. Et pour cause, ces produits sont des consommables destinés à un usage limité dans le temps, mais néanmoins nécessaires au confort de tous les jours. On parle principalement de riz, de sucre, de farine, etc.

Quels sont les commerces qui rapportent le plus ?

Ces secteurs sont :

  • zone d’habitation.
  • Restauration.
  • Quelques boutiques spécialisées.
  • Service personnalisé, notamment en ouvrant plusieurs agences.
  • Remise en forme, notamment en ouvrant certaines salles.
  • Travaux de rénovation et de logement.
  • Intermédiaire de travail.
  • Courtier en financement.

Comment faire de la pub pour sa boutique ?

Doublez les résultats de vos efforts en ligne !

  • Créez votre site Web. …
  • Ajustez votre cible pour réduire les coûts publicitaires…
  • Optimisez votre site Web et votre référencement. …
  • Offrir un contenu de qualité…
  • Communiquer sur les réseaux sociaux. …
  • Avoir une communication originale pour créer le buzz à moindre coût.

Comment faire pour être vendeur sur les marchés ?

Il y a quatre formalités à accomplir avant de vendre sur le marché : une déclaration de commerce et une demande de carte professionnelle en préfecture, l’inscription au registre officiel du commerce et enfin le versement d’un acompte ou cautionnement.

Est-il rentable de travailler sur le marché ? Depuis plusieurs années, je rêvais de démarrer mon activité sur le marché et de devenir marchand ambulant. Après tout, c’est une activité facile à gérer, et assez lucrative si vous la faites bien (il ne faut pas compter ses heures).

Comment faire pour travailler dans les marchés ?

Démarches à suivre pour travailler sur le marché Une circulaire ou encore une liste ou une attestation de commerce de la Mutuelle Sociale Agricole ou une déclaration d’entrepreneur peuvent remplacer une carte de commerçant non permanente.

Quel statut choisir pour vendre sur les marchés ?

Statut de commerçant ambulant Selon la loi, elle est soumise au statut d’entreprise de commerce ambulant qui exerce ses activités sur la voie publique dans le cadre de marchés, foires ou fêtes, ou sur la route ou en bord de route, mais aussi faire du démarchage dans des lieux privés.

Est-ce rentable d’ouvrir une boutique en ligne ?

Ouvrir une boutique en ligne est une aventure potentiellement très lucrative : dans un premier temps, l’activité peut se faire depuis chez soi avec le statut de micro-entreprise (régime entrepreneurial automatisé) qui permet un seuil de rentabilité très bas.

Combien cela coûte-t-il d’envisager d’ouvrir une boutique en ligne ? Selon le contenu de votre site internet, le budget qui vous sera fourni pourra aller du simple au double. Pour un site ecommerce classique, comptez 2 000 à 5 000 euros. Pour des sites plus complexes, il faut prévoir 20 000, 30 000 euros voire 50 000 euros.

Est-ce que le E-commerce est rentable ?

« Rentabilité et monétisation des sites e-commerce » La part des sites leaders se déclarant rentables a augmenté de 9 points (73% en 2018 vs 64% en 2017). Ces résultats reposent principalement sur l’augmentation de leur chiffre d’affaires et de leurs ventes, ainsi que sur la fidélisation de leur clientèle.

Quel est le commerce le plus rentable en ligne ?

L’activité en ligne la plus rentable est l’affiliation. Créer une entreprise d’affiliation en ligne consiste à gagner des commissions en vendant les produits ou services d’autres personnes.

Laisser un commentaire