Le patron de Radio France était contre une grande fusion des radiodiffuseurs de service public

AFP, publié le jeudi 23 juin 2022 à 23h46

La présidente de Radio France, Sibyle Veil, se dit opposée à l’idée d’une fusion majeure au sein de l’audiovisuel public et attend les projets de l’Etat dans un entretien au Figaro jeudi avant de briguer un second mandat.

« Je ne suis pas favorable à ce rapprochement », a déclaré Mme Veil, selon qui « Radio France et France Télévisions n’ont pas du tout les mêmes enjeux stratégiques ».

Cette hypothèse a été mise sur la table le 8 juin par un rapport sénatorial proposant de fusionner France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (RFI et France 24) et l’Ina en une seule entreprise publique dénommée France Médias à partir de 2025.

« Nos modèles de production ne coïncident pas : la radio est un média sobre qui produit tous ses contenus en interne, la télé achète une grande partie de ses programmes à l’extérieur », précise Sibyle Veil.

« Un nouveau groupe de cette taille serait difficile à gérer socialement. La fusion des deux entités serait une réponse de gouvernance très éloignée des vrais enjeux stratégiques », estime-t-elle.

Interrogée sur son souhait de briguer un second mandat, elle a répondu : « Il me semble normal de vouloir connaître le projet pour la chaîne publique avant de m’engager. Je me positionnerai d’ici la rentrée ».

Mme Veil, 44 ans, a été nommée présidente du groupe de la radio publique en avril 2018 pour un mandat de cinq ans.

Ces dernières semaines ont également été troublées par l’annonce de la suppression cette année de la redevance, qui finance l’audiovisuel de service public. Cette mesure était souhaitée avant sa réélection par le président Emmanuel Macron, au pouvoir d’achat.

La commission souhaite remplacer cette redevance par un budget courant sur plusieurs années et assure que la suppression de la redevance n’entraîne pas une diminution des ressources du diffuseur public.

« Si le débat public débouche sur de nouvelles économies, on ne pourrait plus le faire sans la suppression des offres et contrats de service public », prévient Mme Veil.

Les syndicats de France Télévisions et de Radio France ont appelé à une grève et à une manifestation le 28 juin à Paris.

Quelles sont les radios du service public ?

Trois sociétés assurent la mission de radio publique : Radio France, France Télévisions avec les 1ères radios d’outre-mer et France Médias Monde avec Radio France Internationale (RFI). En tant qu’organismes publics, leurs objectifs sont déterminés en collaboration avec l’État.

Quelles sont les radios nationales ? radios nationales

  • Beur FM (Paris) : depuis 1992.
  • BFMBusiness.
  • Cher FM.
  • Europe 1.
  • Belle radio.
  • Radio Jazz.
  • Monsieur Radio.
  • Nostalgie.

Comment trouver les stations radio ?

Écoutez la radio en ligne radio.fr est votre radio en ligne gratuite sur Internet. Diffusez la station de radio de votre choix avec nous via la radio Web. C’est en direct et gratuit. Sur radio.fr vous trouverez plus de 30 000 radios du monde entier.

Qu’est-ce que la radio publique ?

Radio France est une société anonyme détenue par l’État français, fondée le 6 janvier 1975, et elle exploite des radios publiques en France métropolitaine, plusieurs formations musicales et une maison d’édition de disques et de musique.

Qui remplacera Adèle Van Reeth ?

C’est une annonce qui devrait plaire à tous les auditeurs de l’émission Les Chemins de la philosophie sur France Culture. La productrice, Adèle Van Reeth, a été choisie pour succéder pendant huit ans à la journaliste de 69 ans Laurence Bloch à la tête de la radio France Inter.

Qui est le mari d’Adele Van Reeth ?

Qui est le patron de France Inter ?

Laurence Bloch est directrice de France Inter depuis mai 2014. Au premier trimestre 2019, France Inter devient pour la première fois la radio la plus écoutée de France avec 6 348 000 auditeurs quotidiens, devant sa rivale historique RTL.

Qui remplace Laurence Bloch ?

Adèle Van Reeth remplace Laurence Bloch à la tête de France Inter. A 70 ans, Laurence Bloch, patronne de France Inter, ce qui en fait la radio la plus écoutée de France, passera le relais au producteur des « Chemins de la philosophie ».

Est-ce que France Inter est un site fiable ?

Concernant la fiabilité de l’information, les Français sont d’accord à 80% avec l’affirmation selon laquelle l’information sur les radios publiques est fiable. France Inter est la quintessence de cette perception de la bonne qualité de l’information. Ce sentiment est partagé par les Français, qu’ils écoutent ou non la radio publique.

Comment France Inter a-t-elle été bien accueillie ? Le plus simple pour écouter France Inter, sur votre radio ou en voiture, est de régler votre récepteur en FM, sur la fréquence de votre ville. La liste complète des fréquences, disponible en cliquant ICI, vous permettra de trouver les fréquences les plus proches de vous.

Quelle est la ligne éditoriale de France Inter ?

Depuis plus de trente ans, la matinale de France Inter réserve sa manchette économique aux idées néolibérales. Selon lui, les principaux journalistes de la station « soutiennent avec ferveur les traités européens en appelant à une très hypothétique ‘Europe sociale’.

Qui écoute France Inter ?

France Inter est écoutée par plus d’un million d’auditeurs de moins de 35 ans. France Inter enregistre 46,5 millions d’écoutes à la demande et maintient sa première place de radio la plus podcastée.

Quelle est la radio préférée des Français ?

L’audience de la radio est en hausse, France inter reste la fréquence préférée des Français. Médiamétrie a publié jeudi 14 janvier l’audience radio pour 2021, avec une progression du nombre d’auditeurs au cours de l’année, sans toutefois revenir au niveau d’avant Covid.

Quelle est la radio la plus écoutée le matin ? Le trio de tête est toujours le même. Quoi qu’il en soit, RTL est premier en chiffres d’audience pour NRJ, notamment grâce au très grand nombre d’auditeurs fidèles lors de son émission matinale.

Quels sont les radios les plus écoutées en France ?

Selon les dernières données publiées par Médiamétrie le jeudi 21 avril 2022, France Inter est la chaîne la plus écoutée en France, devant RTL et France info. La dégringolade, en revanche, se poursuit pour Europe 1.

Laisser un commentaire