Le télescope James Webb a peut-être déjà trouvé la galaxie la plus éloignée jamais vue

AFP, publié le mercredi 20 juillet 2022 à 22h29

Une semaine seulement après la diffusion des premières images du télescope spatial James Webb, le plus puissant jamais conçu, il pouvait déjà trouver la galaxie la plus lointaine jamais observée, qui existait il y a 13,5 milliards d’années.

Baptisé GLASS-z13, nous pensons qu’il n’était que d’environ 300 millions d’années après le Big Bang, 100 millions d’années plus jeune que le précédent observé, a déclaré à l’AFP Rohan Naidu du Centre à propos de l’astrophysique de Harvard.

Il est l’auteur principal d’une étude analysant des données publiques, tirées des premières observations en cours de James Webb et publiées en ligne à tous les astronomes de la planète.

L’une des principales missions de ce tout nouveau télescope est d’observer les premières galaxies formées après le Big Bang il y a 13,8 milliards d’années.

En astronomie, regarder loin revient à remonter le temps. Par exemple, la lumière du soleil met huit minutes à nous atteindre, nous la voyons donc comme elle le faisait il y a huit minutes. En regardant le plus loin possible, on peut donc percevoir la lumière telle qu’elle était émise il y a des milliards d’années.

La lumière de cette galaxie a été émise il y a 13,5 milliards d’années.

Cette étude n’a pas encore fait l’objet d’un examen par les pairs, mais a été publiée sous forme de « preprint » pour la rendre rapidement accessible à la communauté d’experts. Il a été soumis à une revue scientifique pour publication prochaine, a déclaré Rohan Naidu.

« Les records d’astronomie tremblent déjà », a tweeté Thomas Zurbuchen, administrateur scientifique adjoint de la NASA pour la science. « Oui, j’ai tendance à n’applaudir que les résultats scientifiques évalués par des pairs. Mais c’est très prometteur ! », a-t-il ajouté à propos de l’étude.

Une autre équipe de recherche a également abouti aux mêmes résultats, selon Rohan Naidu, ce qui leur donne « confiance ».

La galaxie a été observée par l’instrument NiRcam et détectée dans un « champ profond », une image plus large prise avec un long temps d’exposition pour détecter les sursauts les plus faibles.

La particularité de James Webb est le fonctionnement uniquement infrarouge. La lumière des objets plus anciens s’étirait et « rougissait » en cours de route, passant à cette longueur d’onde invisible à l’œil humain.

Pour dresser un portrait de cette galaxie, les données ont donc été « traduites » dans le spectre visible : elle apparaît alors sous la forme d’une forme circulaire rouge et blanche en son centre. Un point flou dans l’infini du cosmos.

Quand le télescope Hubble A-T il été lancé en orbite ?

Lancé par la navette spatiale Discovery le 24 avril 1990 et en orbite depuis autour de la Terre, Hubble est le télescope spatial le plus connu du public, qui a retenu leur attention et a sans aucun doute stimulé l’appel des astronomes.

Qui a lancé Hubble ? Le télescope spatial Hubble, du nom de l’astronome Edwin Hubble, est un grand télescope en orbite autour de la Terre. Il a été lancé le 24 avril 1990 par la navette spatiale américaine. Il a été conçu par la NASA.

Quel est l’orbite de Hubble ?

OrbiteCourt
Hauteur590km
Période96 à 97 minutes
Inclinaison28,5°
Orbites~ 168 400 au 14 mars 2021

Où se trouve Hubble actuellement ?

Orbitant à environ 550 kilomètres de la surface de la Terre, Hubble est si sensible qu’il peut détecter la lumière nocturne sur la surface lunaire.

Comment expliquer l’orbite ?

Orbite en astronomie En astronomie, une orbite est une trajectoire fermée suivie d’un mouvement périodique d’un corps céleste autour d’un autre corps céleste sous l’influence de la gravité et de l’inertie. Cette orbite peut être circulaire, elliptique, parabolique ou hyperbolique.

Pourquoi la Terre est-elle en orbite ? Grâce à l’équilibre entre deux phénomènes : la gravité, qui attire la Terre vers le soleil, et la force centrifuge, qui tente de la faire reculer.

Où est l’orbite ?

Une orbite est la trajectoire que parcourt une machine autour d’une étoile, en traversant toujours son équateur. L’orbite du satellite s’écrit : périgée x apogée ; pente (durée). Le périgée est le point de l’étoile passant la plus proche et l’apogée est le point le plus éloigné.

Qu’est-ce qu’une orbite dans le système solaire ?

bit /) est une courbe fermée représentant la trajectoire tracée dans l’espace par un astre sous l’influence des forces de gravité et d’inertie. Une telle orbite est appelée périodique. Dans le système solaire, la Terre, d’autres planètes, des astéroïdes et des comètes orbitent autour du soleil.

C’est quoi l’orbite d’une planète ?

Courbe décrite par une planète autour du soleil ou par un satellite autour de sa planète.

Qu’est-ce qu’un point de Lagrange L2 ?

Le point de Lagrange L2 Le point L2 est un lieu privilégié d’observation de l’Univers, il est situé dans un environnement thermique extrêmement stable, à 1,492 millions de km de la Terre sur une ligne délimitée par la Terre et le Soleil.

Pourquoi est-il en orbite autour de L2 ? En effet, le système Terre-Soleil L2 est bénéfique à la mission CHEOPS de deux manières. Premièrement, parce que c’est un point quasi-stable, et deuxièmement, parce qu’il existe des orbites à demi-période près d’un tel point qui sont bien adaptées à l’observation d’exoplanètes.

Pourquoi point de Lagrange L2 ?

La position L2 permettra au télescope de rester aligné avec la Terre lors de son déplacement autour du Soleil tout en le protégeant de sa chaleur. Si tout se passe comme prévu, les instruments du télescope fonctionneront à environ moins 225 degrés Celsius.

Comment calculer le point de Lagrange ?

Les grandeurs r2 = (1-q) R et q désignent respectivement la position du corps 2 sur l’axe et le rapport du poids du corps le plus léger au poids total des deux corps. Enfin, nous utilisons la quantité ε définie par ε = (q / 3) 1/3. où l’on note M = M1 m2 la masse totale du système. G est la constante gravitationnelle.

Laisser un commentaire