Lunéville. Pour la Japan Expo, sept ados se mettent à coudre pour confectionner leurs costumes

Êtes-vous abonné au journal papier?

& # xD;

Profitez des avantages inclus dans votre abonnement en activant votre compte & # xD;

L’Est Républicain, en tant que responsable de traitement, collecte des informations dans ce formulaire, qui sont enregistrées dans un fichier informatisé de son service relation client, aux fins de garantir la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits . Si vous y consentez, ces données pourront également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles de L’Est Républicain, de ses affiliés et/ou partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, de suppression, de restriction, d’opposition de manière permanente, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données personnelles en contactant lerabonnement@estrepublicain.fr ou en consultant les liens suivants : Politique de confidentialité, CGU d’utilisation et de contact. Le Délégué à la Protection des Données Personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande concernant vos informations personnelles.

Êtes-vous déjà inscrit? Connexion

Sous les traits de leur héros préféré, sept ados du « quartier jeunesse » de la MJC Jacques-Prévert et un jeune adulte s’apprêtent à se rendre à la Japan Expo 2022. Guidées par Alexia Simard, costumière, tailleuse et brodeuse, elles ont passé du temps ensemble. Des heures pour faire leur cosplay.

& # xD;

Vun – & # xD ;

& # xD;

L’art de la couture

Aujourd’hui à 05h00 & # xD;

& # xD;

– Temps de lecture : & # xD ;

& # xD;

Tissus, machines à coudre et ciseaux, peintures, mousses et morceaux de carton… Les tables de la MJC Jacques-Prévert sont réquisitionnées pour un atelier bien particulier : celui dédié au cosplay.

Depuis le début de l’année, sept adolescents du « quartier jeune » et membres de l’équipe e-sport ont suivi les conseils du costumier, tailleur et frère Alexia Simard pour confectionner un costume qu’ils pourront porter à la Japan Expo 2022. .

Une camarade expérimentée

L’événement se déroule du 14 au 17 juillet. Quatre jours sont attendus avec impatience. Quatre jours durant lesquels ils pourront s’immerger dans la culture populaire japonaise, ses mangas, ses jeux vidéo et ses animes.

Gabriel Afri a choisi Son Goku de Dragon Ball. Il est heureux de participer à ce projet, soutenu par le dispositif ProJunes 54 de la CAF et la Fédération Départementale des MJC.

« Je n’ai jamais été à cet événement, je suis très content. J’ai déjà fait le cosplay du pantalon et de la queue, il me reste le haut des manches et les patchs à accrocher », explique-t-il, les mains sur la machine.

Loin d’être effrayé, l’adolescent de 12 ans s’est simplement familiarisé avec la machine. « Je l’avais déjà manipulé pour en faire de petits sacs de lavande. »

La boîte à mordre était inévitable de toute façon. Pour profiter de la Japan Expo, les jeunes devaient d’abord participer à l’atelier et aussi participer au chantier. « Ils ont participé à l’organisation du R.G.O. Games Festival », explique Hafid Ben Kacem, animateur en charge du développement ados à la MJC.

Laisser un commentaire