Monbalen : la saison des guinguettes commence à Maison fortes

Par Julien Pellicier – j.pellicier@sudouest.fr Publié le 06/07/2022 à 17h25 Mis à jour le 07/06/2022 à 20h59.

Désormais ancrée dans le paysage estival festif, la rencontre veut devenir une fenêtre ouverte sur l’activité bouillonnante des lieux

Les portes du fort ne sont pas toujours ouvertes au grand public. Dans ces moments privilégiés, le tiers-lieu fait de son mieux pour attirer de nombreux curieux. Ses désormais rebaptisées guinguettes estivales du jeudi soir en sont l’un des principaux vecteurs. Le premier rendez-vous aura lieu ce 7 juillet à partir de 19h00. Ce sera comme ça tous les…

Les portes du fort ne sont pas toujours ouvertes au grand public. Dans ces moments privilégiés, le tiers-lieu fait de son mieux pour attirer de nombreux curieux. Ses désormais rebaptisées guinguettes estivales du jeudi soir en sont l’un des principaux vecteurs. Le premier rendez-vous aura lieu ce 7 juillet à partir de 19h00. C’est le cas tous les jeudis jusqu’au 18 août. Quatre saisons plus tard, la formule a pris son envol et compte déjà un public fidèle qui ne demande qu’à grandir.

Les guingets reposent sur un savant mélange entre la cuisine végétale du chef Claire Brachet, les vins naturels sélectionnés par Fred et la musique. Beaucoup de musique. Après avoir donné carte blanche à Rémi Dugué, puis à Paul-Antoine Roubet et enfin à Floriane Tiozzo lors de ces rendez-vous estivaux, l’équipe de Maison forte a décidé de s’amuser et de créer sa propre programmation. Sur une scène construite autour d’un grand tilleul, on promet aux visiteurs une proposition hors des sentiers battus. Avec des histoires des Balkans, d’Iran et du pourtour méditerranéen. Mais aussi du rock aux rythmes occitans, afro-latins ou milo. Naviguant du Brésil au Cap-Vert, le trio a pour mission d’assurer la première étape de ce voyage musical.

Pas plus de 180 spectateurs

D’une capacité de 180 spectateurs, dont une centaine de convives à table (les réservations sont les bienvenues), Maison forte sait qu’il fera complet ces soirées, toujours réservées aux membres de l’association. Aujourd’hui, ils sont 370 avec leur contribution au magazine (5 euros par an, ndlr). Ce chiffre, qui augmente en même temps que les températures estivales, dépassera sans doute les 750 enregistrés l’an dernier.

« Pour beaucoup de personnes, la sécurité passe avant tout dans les guinguettes », note Victoire Dubruel, présidente de l’association. Cette année, nous avons donc décidé, comme nous l’avons fait avec nos Bazars, de mixer la fête avec des thèmes qui nous donnent envie de collaborer avec des artistes ou des scientifiques de passage qui vivent parmi nous. Tous les jeudis à 19h00, la guinguette propose un petit apéritif sous forme de rencontre.

Des ateliers tout l’été

Le jeudi 7 juillet, un habitant de Monbalen présentera sa création et sa démarche artistique au public lors d’une rencontre de dessin. Auteur de bande dessinée, vidéaste et plasticien Adrien Demont a signé les dessins des vitraux de la chapelle, qui sont désormais installés et promettent la prestigieuse inauguration.

« C’est une proposition de découverte qui dure 20-25 minutes à chaque fois. Pour comprendre ce qui se passe ici. Mais ce n’est pas obligatoire. Ceux qui préfèrent boire de la bière entre amis sont totalement gratuits », confirme Victoire. Alternativement, Alain Ours propose tous les jeudis de De 10h à 13h pour découvrir son propre jardin poétique sur place Houe, déclare, (se) éduque… Tout au long de l’été, les amis de Maison forte proposent également plusieurs ateliers sur place pour adultes et enfants.

Programme plus détaillé https://la-maison-forte.com/. Renseignements et réservations au 06 29 97 17 82 ou 05 53 47 63 91. Tarif de la soirée : symbolique 1 euro, 3, 6, 9 euros ou plus selon les envies et possibilités des spectateurs.

C’est quoi une soirée guinguette ?

Une soirée Guinguette est une soirée chaleureuse qui se déroule en plein air les soirs d’été. Pour une soirée guinguette réussie, la décoration doit avant tout correspondre au thème.

Pourquoi la taverne ? L’origine du mot est controversée. C’est parfois le nom de Pierre Guinguet, le fondateur du cabaret de Ménilmontant (quartier de Paris) dans les années 1640, qui a évolué. Ou les vignes du Clos Guinguet qui produisaient ce petit vin, acide et bon marché, qu’on servait dans les bistrots.

Quelle année les guinguettes ?

Au XVIIIe siècle, des débits de boissons s’implantent donc hors de la ville, au bord des rivières. A la fin du XVIIIe siècle, des bals populaires commencent à être organisés par des guingets. Les clients y venaient l’été.

Est-ce que la guinguette ?

La Guinguette était à l’origine un cabaret populaire de la banlieue parisienne qui servait aussi de restaurant et souvent de salle de bal. Ce type d’institution s’est ensuite développé dans toute la France.

Comment s’habiller rétro ?

Le Vintage Style consiste à s’inspirer des vêtements qui ont été portés des années 90 à la fin du 19ème siècle. Vous n’avez pas besoin d’être rétro de la tête aux pieds pour obtenir un look vintage. Adopter ce style se fait également en mélangeant des vêtements modernes avec des pièces d’inspiration vintage.

Comment bien porter une robe vintage ? Des lunettes de soleil aux sacs à main, ceintures, foulards et bandeaux. Les accessoires sont essentiels pour faire ressortir votre robe vintage. Ce qui vous évite de penser à vouloir porter plusieurs tenues vintage à la fois. Et risquer de ruiner sa tenue.

Comment s’habiller en rétro ?

Les robes longues et amples sont incontournables, les corsets stricts et la dentelle sont à la mode. Affirmer la féminité sans trop en dévoiler, tel était l’enseignement de l’époque. A noter également l’ajout de vêtements avec l’arrivée d’ombrelles et d’immenses chapeaux.

Comment se faire un style vintage ?

  • Règle 1 # Vintage de la tête aux pieds à éviter. …
  • Règle 2# Concentrez votre style sur une pièce vintage iconique. …
  • Règle 3 # Ne vous laissez pas berner par le millésime. …
  • Règle 4 # Entraînez-vous à penser en deux étapes. …
  • Règle 5 # Ne prenez pas les choses trop au sérieux. …
  • Règle 6 # Évitez les pièces trop anciennes.

Comment s’habiller année 30 ?

Le style des années 30 Le jour, les tailleurs jupe mi-mollet austères se portent avec bonheur, tandis que les robes du soir jouent la simplicité, soulignant la silhouette fluide.

Comment s’habiller pour une soirée rétro ?

Même une simple robe de soirée noire peut avoir l’air vintage si vous la mélangez avec les bons accessoires. Pour les chaussures, choisissez des escarpins argentés. N’ayez pas peur d’accessoiriser vos vêtements « modernes » avec des sacs à main rétro-chic, des chaussures et bien sûr des bijoux.

Comment s’habiller pour aller à un gala ? Portez-le avec une veste élégante, surtout si le haut est bustier ou retenu par de fines bretelles. A la place d’une robe de soirée traditionnelle, optez pour une jupe avec un haut « bijou » pour ajouter une touche chic à votre tenue. Si vous en choisissez un court, assurez-vous que la longueur s’arrête au niveau du genou.

Comment s’habiller pour une soirée simple ?

Optez plutôt pour des bottines à talons bas ou une paire de baskets chics. Au contraire, si vous préférez porter de jolis pantalons ou jeans, associez-les à une veste glamour ou un top en dentelle pour un côté formel. Et là, vous pouvez sortir vos talons hauts !

Comment s’habiller pour une soirée rétro ?

Les robes longues et amples sont incontournables, les corsets stricts et la dentelle sont à la mode. Affirmer la féminité sans trop en dévoiler, tel était l’enseignement de l’époque. A noter également l’ajout de vêtements avec l’arrivée d’ombrelles et d’immenses chapeaux.

Quelle tenue pour une soirée année 80 ?

A cette époque, le punk et le grunge étaient à la mode. Optez donc pour un jean déchiré, un t-shirt à logo et de grosses bottines noires. Une chemise à carreaux peut également être nouée autour de la taille. Une jupe ou un pantalon en cuir sont également parfaits.

Laisser un commentaire