Montauban. La crèche « La Maison d’Irène » fête ses dix ans

l’essentiel

Première crèche d’entreprise du département, la Maison d’Irène accueille en priorité les enfants du personnel soignant de la clinique Cave, mais pas seulement.

Première crèche d’entreprise du département, la Maison d’Irène a été créée il y a 10 ans. Organisé en deux structures, il est présidé et dirigé par Michèle Gualino-Cave.

« La Maison d’Irène et le Jardin d’Irène sont deux crèches de 24 et 40 berceaux. Avec mon frère Jean-Pierre, nous avons créé cet ensemble dans notre maison familiale (NDLR : au 15, boulevard Blaise-Doumerc). Nous voulait garder ce bâtiment, lui donner un usage social, et rendre hommage à notre mère Irène. Nous avons pleinement réussi », a-t-elle déclaré mardi soir au moment de célébrer ce 10e anniversaire.

Michèle Gualino-Cave rappelle que « les enfants du personnel soignant de la clinique Cave sont prioritaires, mais nous avons ouvert des places pour les enfants de militaires, et quelques autres. Pour nous adapter à l’emploi du temps des parents, nous avons opté pour un créneau horaire unique. , de 6h30 à 21h30 Nous accueillons les enfants à partir de deux mois et demi et jusqu’à quatre ans Nos deux crèches d’entreprise appliquent les mêmes tarifs que les crèches publiques et donnent accès aux mêmes droits CAF. tiens à remercier les vingt-trois personnes qui œuvrent dans un esprit convivial et familial.Cette équipe pluridisciplinaire, composée d’éducatrices, d’éducatrices de la petite enfance, de psychomotriciens, de pédopsychiatre, d’agents spécialisés de la petite enfance, réalise des projets passionnants dans un environnement serein « .

Les deux structures développent des activités dites classiques, mais chacune a son propre projet pédagogique.

La Maison d’Irène est dirigée par Sophie Roset. « Nous misons sur la bienveillance dans les soins et les activités proposées : accompagnement des enfants à leur rythme, la sensorialité à travers la prise des repas et des activités. Nous les accompagnons dans l’apprentissage de leur autonomie en favorisant le développement de leur motricité et l’éveil des sens. sens.

Laisser un commentaire