Narbonne : Emancipation, hospitalité et laïcité pour la Maison des Potes

La Maison des Potes a tenu son assemblée générale lors d’une grande cérémonie, tenue au Nelson Mandela Community Center, l’un des 3 sites financés par le bâtiment.

C’est dans la joie que Boris Siderol, qui gère le centre du 4 promenade Emile Palomo, a ouvert l’assemblée générale de l’Association Maison des Potes (MdP), qui opère dans toute la ville grâce à ses deux groupes et ses trois centres (Forum, Café des Potes et Centre Nelson Mandela).

Le parti, actif de plusieurs manières, a présenté avec succès les objectifs de l’association (accueil de proximité, ateliers de coexistence, interventions jeunesse et parentalité, mise en réseau des partenaires, …). L’association, qui compte 311 adhérents, emploie 18 personnes, fonctionne grâce à 34 bénévoles, ils ont répondu, cumulant les 3 activités du bâtiment, à 8 268 demandes dans l’année.

Le rapport éthique d’Eric Alberola fait écho aux termes qui servent d’ordinateur au MdP, notamment : « indépendance, changement social, coexistence, rencontres, action collective » ou « laïcité, stabilité » et introduit 5 projets prévus : « faire du MdP un centre de jeunesse , de poursuivre des ateliers de réflexion qui construisent une culture commune, d’améliorer le travail des institutions décisionnelles, de communiquer des idées et des compétences dans l’organisation de « guerres », et de mieux se comporter grâce à des formations individuelles et/ou collectives ».

Le discours du président, l’iconique Maison des Potes, sonne comme un discours d’adieu depuis qu’il a été remplacé par Christina Pellegrin, pourtant nul doute que la promesse qu’il a toujours affichée restera.

Laisser un commentaire