Opération anti-pollution d’Orléans avec les jeunes de la Maison de l’Enfance

Le 25 juin, des enfants et des adolescents de la Maison d’enfants d’Orléans ont participé à une collecte d’ordures dans les rues de la ville, un refuge d’urgence pour les personnes en grande difficulté. Entre autres, la sensibilisation…

Ils ont affronté le Ciel pour la Terre. Ce samedi 25 juin, sous les larmes des nuages, les jeunes de la Maison d’Enfants d’Orléans gérée par le Département du Loiret ont participé à une collecte de déchets. « Nous avons rejoint la première édition de l’Opération Mairie d’Orléans Ville Propre », explique Jordan Ta, animateur à la Maison des enfants, un refuge d’urgence pour enfants et adolescents en situation familiale malheureuse. De la place Dunois, nous avons marché le long de la rue des Beaumonts, puis jusqu’à la Basse d’Ingré Porte Dunois, et enfin jusqu’à la rue du Petit Chasseur pour descendre à Brise Paine. »

Accompagnés de deux éducatrices, huit jeunes âgés de six à seize ans de l’école maternelle ont fouillé les rues. Gants à la main, pinces à gants et sac poubelle noir et blanc, jaune et jaune, ces quartiers ont été vidés des déchets d’hygiène, ménagers, textiles et même recyclables. « A terme, la présence de ces derniers, bouteilles en plastique, canettes de bière, sachets de bonbons, puis mégots de cigarettes, a éliminé toute concurrence néfaste. Les jeunes n’ont pas fait trop de travail, ils ont déjà mis des bénévoles, puis ils ont montré un engagement fort avant même d’amener le ramassage des ordures avant d’atteindre la ligne de départ. Ils sont sans aucun doute intéressés à prendre soin de l’environnement. « Là on peut voir un des fruits du travail de Jordan Ta…

Oui, car l’animatrice travaille depuis deux ans à sensibiliser les jeunes de la Maison de l’Enfance, quelle qu’elle soit. Cela se fait dans le cadre de la collecte mensuelle locale des déchets, découverte de nouveaux sports, sorties culturelles, autres aux châteaux d’Halloween ou au Palais de la Bretonnerie à Orléans lors de la Foire du Chocolat de Pâques. La participation à l’Opération Clean Orleans City, quant à elle, est née d’un échange entre Émilie Poulin, directrice adjointe de la Maison de l’enfance d’Orléans, et la mairie de l’ouest de la ville. Jordan Ta a ensuite créé le projet avec la communauté, les élus et les habitants lors de réunions mensuelles à partir de novembre. « Enrichis de ce projet, nous espérons en organiser de nouveaux, nous attendons à une météo meilleure et à des troupes peu sujettes aux convoitises. »

Maisons de l’enfance : pour gérer l’urgence

Deux orphelinats à Orléans et Montargis accueillent en urgence des enfants et adolescents en difficultés familiales graves ou difficiles avant leur placement en famille d’accueil ou en établissement, voire avant leur retour en famille. Des centaines de jeunes y sont accueillis chaque année. La Maison d’Enfance d’Orléans, gérée par le Département, dispose également d’un centre de maternité pour les femmes enceintes et les jeunes mères en situation d’urgence ou en difficulté. Le service d’accueil d’urgence de Montargis est géré par La vie au grand air.

Laisser un commentaire