Plougrécant. Un lifting pour la Maison du littoral

A Plougrescant, la Maison du littoral gérée par LTC et propriété du Conservatoire du littoral, entamera la phase de rénovation de son bâtiment.

Par la rédaction de Lannion

Publié le 24 juil. 22 à 13:32

mis à jour le 24. 22 juillet à 13:35

250 000 € pour une cure de jouvence

A Plougrescant, la Maison du littoral subira plusieurs travaux dès l’automne prochain.

Ancienne maison de gardien du château de Nina d’Asty qui a été construit pendant la Première Guerre mondiale et qui a été détruit en 1990, la Maison du littoral est située au coeur du site naturel protégé du Gouffre, à l’extrême limite de Plougrescant , et sa mission est d’accueillir et d’informer les visiteurs, mais propose également des expositions.

300 000 € pour reprendre les sentiers de marche

Géré par LTC, le bâtiment appartient au Conservatoire du littoral qui entamera, à la rentrée, une rénovation de la maison.

La toiture est à refaire, isolation et laine de bois, réfection des joints et de la chaux, traitement des infiltrations, suppression de certaines cloisons qui empêchent les murs de respirer, pose de poêles à bois en lieu et place des anciens radiateurs électriques de type « toaster ». est une véritable cure de jouvence en attendant le centenaire pour une somme d’environ 250 000 €.

« Tous ces travaux seront réalisés avec le plus grand soin pour la biodiversité du bâtiment, qui compte des nids et des espèces de toutes sortes. »

Quant au site du Gouffre lui-même, qui s’étend sur une superficie d’environ 11 ha et un environnement différent offrant des conditions de vie diversifiées pour les plantes et les animaux, il bénéficiera également d’un rafraîchissement puisque le Conservatoire investira 300 000 € pour prendre le relais. l’ensemble du réseau de sentiers pédestres, profitez-en pour les sécuriser et les ouvrir au plus large public.

Pourquoi le Pont du Diable en Ardèche ?

Tous les travaux seront terminés d’ici Pâques et la Maison du littoral pourra bientôt, fraîchement réaménagée, accueillir des conférences autour de son nouveau poêle à bois.

Est-ce que cet article vous a aidé? Sachez que vous pouvez suivre Le Trégor dans l’espace Mes News. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de votre ville et de votre marque préférées.

Quel est le type de pont du Pont du Diable ?

Autour du Pont du Diable à Thueyts en Ardèche Le Pont du Diable a été construit, selon la légende, par le Diable pour permettre aux garçons et filles de Thueyts de vivre leur amour caché hors du village. Par une journée venteuse, l’âme s’y lamentera.

Quelle est la hauteur du Pont du Diable ?

Pourquoi appeler T-ON Devil’s Bridge ? Ainsi, les hommes peuvent construire des ponts. Mais aucun des hommes ne voulait donner son âme au diable, alors ils ont mis le chat en premier. Fou et furieux, Iblis tenta en vain de détruire le pont sans y parvenir et se jeta à l’eau. C’est ainsi que le pont a reçu le nom de « Pont du Diable ».

Où se situ le Pont du Diable ?

Le pont est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il existe un troisième pont construit dans les années 1870, il s’agit d’un pont-canal qui prélève l’eau à la source du fleuve Hérault pour la distribuer via le système de canaux d’irrigation aux petits villages de la vallée de l’Hérault.

Pourquoi le pont Valentré ?

Chaque été, de nombreux amateurs de sensations fortes se donnent rendez-vous au Pont du Diable, dans l’Hérault, pour plonger dans la rivière. Sauter du haut du pont, haut de 18 mètres, est strictement interdit, mais le défi lancé sur les réseaux sociaux attire de plus en plus de monde.

Reliant Saint-Guilhem-le-Désert et Aniane, le Pont du Diable marque le début des célèbres Gorges de l’Hérault et se situe au cœur du Grand Site de France « Saint-Guilhem-le-Désert – Gorges de l’Hérault », au milieu une vallée baignée de lumière et de soleil.

Quel est le type de pont du pont Valentré ?

Qui a construit le pont Valentré ?

Au Moyen Âge, les fortifications en pont étaient très courantes. Le pont Valentré est l’un des ponts-forteresses représentant l’architecture de défense typique de cette époque, incarnée par des arches protégées par des becs pointus et des tours à mâchicoulis qui gardent l’accès au pont et à la ville.

Où a été tourné le film Le Pont du Diable ?

Quand a été construit le pont Valentré ? Le 17 juin 1308, Maître G. de Sabanac, Premier Consul, pose la première pierre. Ce pont a été utilisé pour la première fois en 1350, mais sa construction s’est achevée en 1378, grâce à l’intervention du diable, selon la légende.

En 1306, le consul de la ville de Cahors décide de construire un pont au lieu-dit « Valandre », dans la partie ouest du méandre de Cahors.

Quel est l’histoire du Pont du Diable ?

Tourné l’été dernier dans la vallée de l’Hérault, « Le pont du Diable » est un film policier de Sylvie Ayme que l’on peut voir le samedi 26 janvier à 21h. Il met en valeur le paysage et le patrimoine de Saint-Guilhem-de-Désert, du fleuve Hérault mais aussi de Gignac ou de Saint-Bauzille-de-Putois.

Quel hauteur fait le pont du Diable ?

Où a été filmé ce grand saut ? Aix-les-Bains / Aussois Film en Savoie, téléfilm « Le Saut du Diable » en direct sur TF1. Le tournage de « Leap of the Devil » a commencé au Grand Port d’Aix-les-Bains, le 20 octobre 2020.

Pourquoi le nom de St Guilhem le désert ?

Guilhem fut amené à pactiser avec le diable. Il lui a promis l’âme de la première créature qui traverserait le pont s’il aidait à construire un pont indestructible ici. Le diable accepta, et une fois le pont construit, il fut envoyé en récompense à un mauvais chien dont la queue était attachée à une casserole.

Chaque été, de nombreux amateurs de sensations fortes se donnent rendez-vous au Pont du Diable, dans l’Hérault, pour plonger dans la rivière. Sauter du haut du pont, haut de 18 mètres, est strictement interdit, mais le défi lancé sur les réseaux sociaux attire de plus en plus de monde.

Qui est Saint-guilhem ?

Histoire. En 804, le comte de Toulouse et le duc d’Aquitaine Saint Guillaume (Guilhèm en langue d’oc) fondent un monastère dans un lieu de la vallée de l’Hérault et alors loin de toute existence humaine, un « désert », la vallée de Gellone.

Laisser un commentaire