Scouts pour la Maison du Patrimoine

Ils sont cinq jeunes : Charles, Armand, Amaury, Tobis, Gabriel, cinq scouts venus de Perpignan pour aider l’équipe de bénévoles qui travaille depuis des années à la construction de la Maison du Patrimoine.

L’ouverture de ce musée est prévue fin novembre. Parmi les travaux essentiels, il y avait la restauration de la route d’accès au sous-sol de l’église où seront situées les salles d’exposition. C’est là qu’intervient cette équipe de jeunes scouts âgés de 17 à 19 ans. En dehors de leurs études et de leurs activités habituelles, ces jeunes ont choisi d’aider, « souvent dans le cadre d’une action écologique, historique ou pour la conservation et la valorisation du patrimoine local », explique l’un d’eux. Ce qui s’inscrit parfaitement dans le créneau de la production actuelle à Roquebrun.

Leurs domaines d’intervention ne se limitent pas à cela et, poursuit un autre participant : « Parfois on s’occupe de déménagements, de débroussaillage, de garde d’enfants… Notre but est d’aider, souvent des associations, dans le cadre de nos valeurs scoutes ».

L’illustration est donnée par leur travail où après avoir cassé le béton, ils créent une anse harmonieuse dont le nom seul aux accents provençaux et languedociens fait déjà chanter la ruelle, donnant accès à cette « maison » qui apportera bientôt la mémoire du village. . Il faut aussi saluer les dizaines de bénévoles de cette opération à qui l’on doit l’initiative et la réalisation de ce projet, à commencer par Michel Bordenave, Joël Canal et plus particulièrement pour l’arrivée de ces jeunes scouts, André Corneille qui n’a jamais été le dernier à s’impliquer pour faire vivre cet endroit.

Correspondant Midi Libre : 04 67 89 60 06.

Laisser un commentaire