Sénaillac-Latronquière. Visiter la maison de Marot, c’est une immersion dans l’histoire locale

La promesse de faire de la Maison Marot un lieu d’échange de souvenirs et de savoir-faire a été tenue. Cette année, la maison a retrouvé une partie importante de sa vie dans la reconstruction de la buanderie et du cantou. Samedi, l’atelier Bourriol a soulevé de nombreuses questions sur les recettes mais aussi sur cette herbe qu’est le sarrasin. Comme l’a souligné l’ethnologue Martine Bergues, la recette n’existe pas vraiment, mais se compose de toutes les recettes. Elle a expliqué comment les pratiques culinaires du Quercy et donc du Haut Ségala, outre les constantes, étaient diverses et parfois méconnues. La particularité de la cuisine cantou met l’accent sur la capacité des femmes à « faire du feu » et à mesurer la chaleur, ainsi que sur l’ingéniosité de « faire le tour du volant » pour s’assurer que la famille est constamment nourrie à partir du moment.

Dimanche, une éleveuse et artisane de la laine a partagé sa démarche, de l’élevage ovin à l’habillement. Autant de façons de continuer la vie de la maison à travers des animations et des intervenants, qui fort de leur expérience peuvent ouvrir le développement à des pratiques autonomes et sans se suffire à eux-mêmes. Priscilla Malagutti a informé les visiteurs sur l’histoire du village et de la maison. Elle a souligné le but de l’association : « Visages de Ségala a voulu conserver ce bâtiment et tout son mobilier comme une archive, témoin d’une époque et d’une culture. Le but est de redécouvrir les cultures locales et la compréhension des savoirs paysans afin de mieux s’adapter aux futurs défis environnementaux et financiers. » Des bénévoles ont présenté les deux lieux incontournables de la maison : buanderie et cantou, en indiquant les différents usages et outils, l’aménagement de ces espaces sans transformer l’ancien. Les échanges entre visiteurs et guides ont été chauds autour du feu qui a réchauffé la soupe. Dimanche, des nouvelles de Marie-Odile ont marqué les propos.

Ouvert tous les mardis et jeudis en juillet et août ou sur réservation au 06 56 88 90 82, visagesdesegala@gmail.com.

Laisser un commentaire