Test Garmin Venu 2 : le point d’accueil lifestyle de la montre de sport la plus populaire

Deux ans après une première version convaincante, la Venu 2 de Garmin se perfectionne pour mieux se distinguer des montres de sport classiques et affronter davantage les montres connectées lifestyle. Un mélange encore plus savoureux.

Fin 2019, Venu arrivait avec une proposition originale, celle d’une montre de sport à écran tactile AMOLED enrichie de fonctions de santé et similaire au design à des modèles connectés plus lifestyle, comme l’Apple Watch, la Galaxy Watch et autres Huawei Watch. . . De quoi séduire un public de sportifs à la recherche d’une montre adaptée à leurs activités, élégante et pratique au quotidien.

Lancé à 400 €, t.e. 20 € de plus que sa devancière, la Venu 2 se décline également en Venu 2S, plus compacte (40 mm contre 45 mm) et au même prix. Pour 50 € supplémentaires, la Venu 2 Plus convient entre les deux formats (43 mm), mais gagne surtout un micro et un haut-parleur pour gérer les appels téléphoniques, utiliser la dictée vocale dédiée aux messages et contrôler l’assistant vocal du smartphone.

Ergonomie et design

La Venu 2 reprend principalement le design de son prédécesseur et on ne s’en plaindra pas. A la fois sobre et élégant, il contraste avec les designs plus massifs et parfois frisés de nombreuses montres de sport. La finition est toujours de très haut niveau avec une lunette en acier inoxydable fixée sur un boîtier en polymère renforcé et un cadran arrondi en verre renforcé Corning Gorilla 3.

La montre de sport connectée Garmin Come 2.

La montre de sport connectée Garmin Come 2.

Bien que l’aspect plastique du boîtier semble moins prestigieux que le métal de certaines montres, il n’affecte en rien le confort ou la durabilité de la Venu 2.

En silicone, le bracelet vendu avec la toque est assez classique, mais agréable à manipuler et à porter. Ses 18 trous permettent un ajustement précis au poignet et une boucle métallique assure son verrouillage. Un petit clip vient bloquer l’extrémité du bracelet. On apprécie que les bracelets de 22 mm soient au format montre standard, ce qui permet un changement facile et un choix très large.

La Garmin Venu 2 : lunette acier sur boitier polymère, bracelet silicone.

La Garmin Venu 2 : lunette acier sur boitier polymère, bracelet silicone.

Alors que la première Venu a opté pour un format 43 mm censé convenir à toutes les tailles de poignets, la Venu 2 opte pour du 45 mm et est donc plus adaptée aux gros poignets (de 135 à 200 mm). Cependant, Garmin propose la version 2S de sa Venue au format 40 mm (de 110 à 175 mm). Cette deuxième version en profite pour intégrer une dalle AMOLED plus grande, atteignant cette fois 1,3 pouces (3,3 cm) contre 1,2 pouces pour la Venu. L’occupation de l’écran par rapport à la surface totale de la façade augmente de trois points, jusqu’à 52 %. Dommage qu’il y ait un anneau noir de 3,5 mm de large autour, s’ajoutant aux 2 mm de la lunette. La prochaine version sans frontières ne serait pas rejetée. Rien de vraiment choquant, cependant, grâce aux noirs parfaits de la technologie AMOLED, si fusionnés avec ceux de la frontière.

Le Garmin Come 2 sur un poignet d’environ 17 cm de circonférence.

Le Garmin Come 2 sur un poignet d’environ 17 cm de circonférence.

On apprécie tout de même la qualité de l’écran AMOLED qui offre un excellent contraste, un bon affichage et une luminosité maximale satisfaisante. Toutefois, ce dernier bénéficierait d’une nouvelle augmentation pour assurer une lisibilité suffisante en plein soleil. Le capteur est également responsable du réglage automatique de la luminosité. Les différents cadrans numériques sont donc à l’honneur et ceux montrant des aiguilles sont d’un réalisme saisissant.

L’un des cadrans à broches de Venu 2.

L’un des cadrans à broches de Venu 2.

Problème de connectique, pas de changement : il y a un connecteur personnalisé pour recharger l’horloge. Malheureusement, Garmin n’a pas choisi de connecteur magnétique ou de chargeur sans fil.

Interface

Toujours palpable, l’écran AMOLED de la Venu 2 reste sa principale caractéristique. L’interface en profite pleinement en affichant certaines informations à l’aide de couleurs vives sur un fond parfaitement noir qui les met en valeur. En plus de la date et de l’heure (numérique ou analogique avec aiguilles), bien sûr le cadran peut également afficher d’autres informations comme le nombre de pas effectués dans la journée, la fréquence cardiaque, l’autonomie restante… Le large choix de cadrans répond en principe aux attentes de la grande majorité des utilisateurs qui en trouveront également d’autres à télécharger via l’application Garmin Connect.

Pour plus d’informations sur nos activités et notre santé, pour consulter la météo du jour ou encore pour accéder aux dernières notifications envoyées par votre smartphone, vous pouvez accéder à un menu multi-niveaux en glissant simplement votre doigt sur l’écran : de haut en bas pour accéder au début de la liste et inversement pour le bas de la liste. Un peu déroutant si vous êtes habitué au fonctionnement de systèmes tels que Google Wear OS et Apple Watch OS, qui affichent à la place leurs notifications et leurs paramètres respectivement avec ces mêmes gestes à l’écran. Mais n’oublions pas que la Venu 2 est avant tout une montre de sport et attire donc logiquement l’attention sur les données sportives.

Les informations sont affichées dans le menu des étapes.

Les informations sont affichées dans le menu des étapes.

L’interface Venu 2 utilise également les deux boutons physiques situés sur le côté droit de l’horloge. Un appui sur celui du haut donne accès aux activités, qui sont ensuite sélectionnées via l’écran tactile. Appuyer sur le bas répond à la fonction d’annulation et revient à l’écran précédent. Un appui long sur ces boutons déclenche leur seconde fonction. Le bouton du haut affiche ainsi un raccourci minuteur pour démarrer un chronomètre, activer le mode Ne pas déranger, verrouiller l’horloge, vérifier la musique, etc. A noter également que la Venu 2 dispose d’une mémoire interne permettant de stocker et d’écouter de la musique sans passer par le smartphone. Un appui long sur le bouton du bas donne accès au choix du cadran, des horloges, de l’historique et des réglages généraux.

De manière générale, la logique de fonctionnement s’acquiert assez facilement et l’interface est agréable à utiliser malgré la fluidité qui fait parfois défaut.

Il est possible de payer en ligne avec Garmin Pay sur Venu 2.

Il est possible de payer en ligne avec Garmin Pay sur Venu 2.

Application

La Venu 2 est toujours synchronisée avec l’application Garmin Connect, qui centralise également de nombreux autres appareils sportifs de la marque. Très complet, il est organisé en onglets, le premier regroupant toutes les informations qui nous paraissent importantes, sous la rubrique Ma journée.

L’application Garmin Connect, onglet « Ma journée ».

L’application Garmin Connect, onglet « Ma journée ».

La seconde répond aux défis que nous entendons relever pour nous motiver et confronter nos interlocuteurs. Vient ensuite l’onglet Calendrier, qui donne un aperçu de nos activités passées. Le dernier onglet montre les dernières activités sportives de nos contacts, qui peuvent être commentées et appréciées avec un peu de « liking », ce qui fait toujours plaisir.

De nombreux programmes de formation sont également offerts.

De nombreux programmes de formation sont également offerts.

Les différents carnets de santé et d’activité fournissent une grande quantité d’informations à analyser et à comparer. Garmin Connect est l’un des programmes les plus riches à ce niveau.

Usages et précision

Bien qu’elle ressemble à une smartwatch lifestyle, la Venu 2 n’est pas moins insensée que les autres montres sportives de Garmin : un moniteur de fréquence cardiaque, un GPS, un gyroscope, un accéléromètre, une boussole, un baromètre altimètre et un oxymètre de pouls (SpO2) prennent soin de recueillir autant d’informations que possible. . peut accroître l’importance de l’analyse de l’activité.

La petite saillie accueillant les capteurs n’est pas gênante au poignet.

La petite saillie accueillant les capteurs n’est pas gênante au poignet.

Moins axée sur la surveillance de la santé que certains jetons connectés plus spécialisés, la Venu 2 fournit toujours une surveillance du stress et du sommeil, ce qui nous semblait important. Pourtant, les analyses ont une vocation sportive, notamment pour calculer le niveau de « body battery », l’énergie théorique pouvant être dépensée au cours d’une journée.

Suivi du sommeil, SpO2 et « batterie corporelle ».

Suivi du sommeil, SpO2 et « batterie corporelle ».

Mauvaise nuit de sommeil et récupération insuffisante de la veille, et l’horloge déconseillera de s’engager dans un entraînement exigeant.

Petit « vieillir » pendant la période de Noël !

Petit « vieillir » pendant la période de Noël !

On peut aussi organiser tout un programme d’entraînement grâce à l’application Garmin Connect, le chrono se chargeant alors de compiler les données pour nous aider dans le suivi de nos performances et de notre état de forme.

Suivi du sommeil, avec un léger avertissement sur l’heure du coucher tardif.

Suivi du sommeil, avec un léger avertissement sur l’heure du coucher tardif.

C’est une bonne capture GPS avec un signal stable et un emplacement qui s’écarte rarement de l’itinéraire réel. L’altimètre baromètre est également un plus au niveau de la précision de la mesure du dénivelé, complétant bien l’altimétrie GPS. En revanche, il faut se passer de la navigation, la Garmin Venu 2 n’a pas encore de fond de carte intégré, et pour cela on ne peut pas faire confiance à son smartphone.

Quant au cardiofréquencemètre, même constat, les mesures obtenues avec la Venu 2 s’avèrent exactes. En une seule course à allure soutenue, nous n’avons mesuré qu’une différence de 0,6% par rapport aux données obtenues avec notre ceinture pectorale Polar H10 de référence. L’écart passe à environ 1% lors d’une course fractionnée, la courbe acquise par Garmin Connect suit très bien celle de la Polar.

Activité de course à pied avec modification de la fréquence cardiaque. Garmin Come 2 ci-dessus, Polar H10 ci-dessous.

Activité de course à pied avec modification de la fréquence cardiaque. Garmin Come 2 ci-dessus, Polar H10 ci-dessous.

Autonomie

Annoncée comme bien plus autonome que la Venu première du nom, la Venu 2 pourrait fonctionner jusqu’à 11 jours en usage connecté classique et 12 jours avec l’économie d’énergie activée. L’utilisation du GPS lors des performances se traduit par une autonomie maximale de 22 heures, jusqu’à 8 heures si vous écoutez de la musique en même temps, toujours selon Garmin.

Nos tests sont cohérents avec ces données, puisque nous avons dépassé la semaine d’utilisation après chaque charge complète, avec les réglages par défaut, luminosité auto, trois à quatre activités sportives par semaine et portage au poignet H24 (avec surveillance du sommeil). À moins que vous n’ayez couru longtemps en écoutant de la musique tous les jours, vous ne pouvez raisonnablement vous soucier de recharger votre montre qu’une fois par semaine. Une activité assez courante dans le monde des montres de sport, mais remarquable par rapport à l’autonomie constatée avec des modèles connectés plus lifestyle qui peinent souvent à dépasser les deux jours de fonctionnement. Quoi qu’il en soit, les amateurs d’endurance se tourneront vers des montres de sport offrant deux à trois fois plus d’autonomie que cette Come 2, qui s’adresse à un public plus large et moins extrême.

Le chargement de la Venu 2 ne prend que 59 minutes avec le câble personnel fourni et le chargeur de téléphone portable standard.

Points forts

Bel écran Amoled.

Précision des capteurs.

Richesse de l’app Garmin Connect.

Suivi sportif complet.

Bonne autonomie.

Points faibles

Quelques baisses de fluidité dans l’interface.

Boutique d’applications Connect IQ encore limitée.

Conclusion

Comment fonctionne le classement ?

Plus aboutie et dotée d’un écran Oled toujours aussi remarquable, la Venu 2 est logiquement encore plus recommandable que la première version pour les sportifs souhaitant arborer une montre stylée. Elle reste taillée pour le sport malgré un design et quelques mesures sanitaires qui la rendent comparable à des montres connectées plus polyvalentes (Apple Watch et Galaxy Watch). Sa bonne autonomie et la richesse de ses fonctions sportives en font en tout cas un très bon choix pour ceux pour qui le sport surpasse le reste.

Quel sport Garmin venu 2 ?

La Garmin Venu 2 propose une large sélection de profils sportifs. On retrouve les profils classiques pour le cyclisme, la course à pied, la randonnée, la musculation, le yoga, le bloc ou l’escalade en salle, l’aviron ou le SUP ainsi que le golf et les sports d’hiver (ski ou snowboard).

Quelle montre Garmin pour la musculation ? Garmin Come 2 et Come 2 Plus : pour tous les sports avec style. Cette montre de sport connectée lifestyle est parfaitement adaptée à la plupart des entraînements, y compris la musculation. Il est beau, efficace et disponible en plusieurs coloris.

Comment activer GPS sur Garmin ?

Modification des paramètres GPS

  • Maintenez le bouton enfoncé.
  • Sélectionnez Paramètres> Activités et applications.
  • Sélectionnez l’activité à personnaliser.
  • Sélectionnez les paramètres de performances.
  • Sélectionnez GPS.
  • Sélectionner une option : Sélectionnez Normal (GPS uniquement) pour activer le système GPS par défaut.

Comment éteindre Garmin ?

Appuyez longuement sur le bouton d’alimentation de l’appareil pour l’éteindre. Appuyez à nouveau sur l’interrupteur pour rallumer l’appareil. éteindre l’horloge. Appuyez à nouveau sur l’interrupteur pour rallumer l’appareil.

Quelle application avec Garmin ?

Découvrez les applications gratuites compatibles avec votre GPS ou votre montre Garmin, disponibles pour iPhone® et Android. Garmin Connect Mobile, Connect IQ et d’autres applications pour le sport et la course, la navigation, la marine, le golf et la santé et la forme physique.

Comment utiliser un GPS sur le terrain ?

Allumez le GPS Parce que le GPS détermine sa position en recevant des signaux des satellites, il fonctionne très mal à l’intérieur. Sur le côté droit de votre GPS, maintenez enfoncé le bouton d’alimentation (5). Le GPS démarre et recherche les signaux satellites. Une fois qu’il a localisé 3 satellites ou plus, il affiche son emplacement.

Comment saisir les coordonnées GPS ? Utiliser les coordonnées pour trouver un emplacement

  • Ouvrez l’application Google Maps. sur votre téléphone ou tablette Android.
  • Entrez vos coordonnées dans le champ de recherche. Voici quelques exemples de formats qui fonctionnent : Degrés décimaux (DD) : 41,40338, 2,17403.

Comment utiliser le GPS sur le terrain ?

Allumer le GPS Sur le côté droit de votre GPS, maintenez enfoncé le bouton d’alimentation (5). Le GPS démarre et recherche les signaux satellites. Une fois qu’il a localisé 3 satellites ou plus, il affiche son emplacement.

Comment trouver un point GPS sur le terrain ?

Ouvrez Google Maps sur votre ordinateur. Faites un clic droit sur le lieu ou la zone d’intérêt sur la carte. Vous trouverez vos coordonnées (latitude et longitude) au format décimal en haut de la fenêtre contextuelle qui apparaît.

Comment réinitialiser montre Garmin Forerunner ?

Choisissez Paramètres> Système & gt; Restaurer. Sélectionnez une option : pour réinitialiser tous les paramètres de l’appareil aux valeurs d’usine par défaut et enregistrer toutes les informations d’activité et la musique enregistrée, sélectionnez Réinitialisation d’usine.

Comment restaurer Garmin Connect ? Il est recommandé de synchroniser votre appareil avec l’application Garmin Connect apo pour télécharger vos données de performances avant de restaurer votre appareil. Appuyez sur Menu. Sélectionnez Paramètres> Système> Réinitialiser.

Comment débloquer montre Garmin ?

Si l’appareil ne répond pas à la pression de l’utilisateur et semble éteint, essayez de brancher l’appareil sur une alimentation externe pour l’allumer, puis appuyez sur l’interrupteur et maintenez-le enfoncé pendant environ 10 secondes ou jusqu’à ce que l’appareil s’allume.

Comment mettre à jour Garmin Forerunner ?

Pour mettre à jour le logiciel de l’appareil, vous devez disposer d’un compte Garmin Connect™ et télécharger l’application Garmin Express™. Connectez l’appareil à votre ordinateur avec le câble USB. Lorsqu’une nouvelle version du logiciel est disponible, Garmin Express l’envoie à votre appareil.

Laisser un commentaire