Test Le Parisien : Vivo V23, un smartphone pour les selfies, rien de plus

C’est ce qu’on appelle un téléphone « caméléon » … Le Vivo V23 en version or change de couleur lorsqu’il est exposé au soleil grâce au revêtement fluoré à l’arrière. Ce n’est pas son seul avantage : Le Parisien l’a testé pendant plusieurs jours. Voici ce que nous pensions.

On a aimé

Son projet. On ne peut qu’apprécier les finitions du Vivo V23. C’est un petit gadget, mais c’est peut-être ce qu’il faut aujourd’hui pour se démarquer dans le secteur des smartphones alors que nous semblons avoir atteint un plafond de verre : l’arrière du smartphone… change de couleur. Comment ? Grâce au revêtement légèrement fluoré. Sous l’influence des rayons UV – naturellement, donc avec le soleil – une coque de couleur or (elle ne fonctionne pas avec le noir) acquiert une légère teinte bleue en quelques secondes.

Sa caméra selfie et son éclairage spécifique. C’est l’un des arguments marketing de ce smartphone et c’est effectivement un argument de poids pour les fans de selfie. Vivo V23 dispose d’un capteur principal… 50 mégapixels en façade ! Grâce aux deux « réflecteurs » discrètement placés sur le dessus du smartphone qui peuvent briller, il est possible de prendre un selfie même la nuit. Et ce petit « gadget » fonctionne aussi bien dans l’application Appareil photo du téléphone que dans TikTok, Snapchat ou Messenger. Il est également possible d’appliquer des filtres en mode « Portrait », comme corriger les joues, agrandir les lèvres, et même modifier l’écart entre les yeux…

Système opérateur. Vivo V23 fonctionne sur Android, mais ajoute une superposition Funtouch OS 12. Cela offre une belle esthétique, surtout de nombreuses options de personnalisation et de nombreux widgets à mettre sur votre écran d’accueil. L’application dédiée permet également de « nettoyer » le téléphone pour libérer de l’espace et d’analyser les fichiers pour détecter les virus ou autres fichiers compromis.

On a moins aimé

Pas totalement étanche. Selfie oui, mais pas au bord de la piscine ! C’est une petite déception pour un téléphone qui veut se concentrer sur la photo : le Vivo V23 a une certification d’étanchéité limitée (IP52) qui le protège des infiltrations limitées de poussière et des jets d’eau à basse pression. Cela signifie que votre smartphone peut ne pas survivre s’il tombe dans une piscine ou une cuvette de toilettes… par exemple. C’est un peu décevant pour son prix.

Sa qualité sonore dans le haut-parleur. Il suffit de monter le son pour se rendre compte que sa qualité n’est pas optimale. Pour certains, c’est une petite chose, pour d’autres, c’est gênant : il n’y a qu’un seul haut-parleur au bas du téléphone. Alors y regarder un film ou une série TV sans casque peut s’avérer difficile : tenez le téléphone en faisant attention de ne pas couvrir les haut-parleurs avec votre doigt. Les habitués du son stéréo risquent d’être déçus, même si écouter quoi que ce soit à travers un haut-parleur est encore assez rare de nos jours.

Zoom photo très médiocre. C’est presque une erreur pour Vivo. Le zoom proposé par le smartphone – c’est uniquement un zoom numérique – est décevant. Les photos sont de piètre qualité avec un grain qui n’est guère plus beau en zoomant, quelles que soient les conditions. Au zoom x10, on a l’impression d’avoir de la gouache devant nous.

Verdict

Nous sommes simples : nous n’avons pas eu le béguin pour le Vivo V23. Le téléphone n’a rien de spécial, il n’y a pas grand chose à redire. Cela pourrait intéresser les « influenceurs » qui adorent prendre des selfies car c’est soigné. Pour un téléphone qui se vend aux alentours de 500 euros, le Vivo V23 reste un bon produit disponible. On apprécie particulièrement son design, sa finition soignée et ses matériaux de grande qualité.

Laisser un commentaire