Tout le beurre fait maison fond avec l’inflation !

(ETX Daily Up) – Après le pain qui nous a tous fait rompre lors du premier accouchement, c’est son compagnon inconditionnel que l’on apprend à fabriquer à la maison vu la situation économique : le beurre. Sur les réseaux sociaux, les vidéos pour ce faire génèrent plusieurs millions de vues !

Rappelles toi. Mars 2020. La France entame l’expérience du confinement en raison de l’épidémie de Covid-19. En quelques jours, un flot de recettes à reproduire chez soi a mis les internautes en attente, dont le pain et le levain choisis comme les plus prisés, sinon les plus emblématiques de ce contexte atypique.

En cette période d’inflation, caractérisée par des prix alimentaires en croissance de 5,7% en un an selon les données INSEE, avec notamment un bond de 6,2% des prix étiquetés sur les produits frais, la recette d’un nouvel aliment essentiel devient l’apanage des réseaux sociaux : le beurre . Avouez que c’est surprenant car c’est vraiment un aliment de tous les jours que l’on achète tout de suite plutôt que de le fabriquer soi-même.

Sur TikTok, le processus à suivre génère plusieurs millions de vues sur une seule vidéo seule. Le chef britannique Thomas Straker’s a enregistré plus de 7,1 millions de vues depuis sa sortie fin avril. Le cuiseur Sassbakes a généré 1,5 million de vues avec une astuce surprenante qui promet à ceux qui n’ont pas de mélangeur d’essayer également l’expérience du beurre fait maison. En fait, la Tiktokeuse utilise un shaker en plastique. Et avec beaucoup d’huile de coude, il obtient du lactosérum d’un côté et du beurre de l’autre.

Cette tendance autour du beurre fait maison est clairement portée par une communauté britannique compte tenu de la situation économique. Depuis fin janvier, le stick de 500g de beurre de marque Lurpak a augmenté de 30% dans les magasins Morissons, rapporte le journal Bloomberg. Comme en France, l’inflation n’a jamais été aussi élevée au Royaume-Uni depuis quarante ans. Dans les supermarchés d’outre-Manche, on voit même apparaître des étiquettes antivol sur les couvercles des barquettes. Et la presse de Sa Majesté, dont le sulfureux The Sun, ne cesse de publier des comparatifs de barquettes de beurre pour présenter les meilleures offres.

Le beurre maison pourrait aussi devenir une recette à la mode en France en raison des potentielles pénuries attendues pour l’automne. Outre la baisse de la production laitière et la diminution du nombre d’agriculteurs impliqués dans cette activité professionnelle, les coûts de production ont également augmenté : il est plus cher de nourrir les vaches et la flambée des prix du pétrole rend l’utilisation des tracteurs plus chère. Le conflit en Ukraine a aggravé cette situation. La guerre a contraint certains industriels à remplacer les huiles de colza et de tournesol manquantes par du beurre. La demande mondiale de beurre devient ainsi très forte.

Le beurre maison, c’est aussi simple qu’une tarte !

Les vidéos de démonstration sur TikTok sont hypnotisantes ! Et force est de constater que la recette ne semble pas bien compliquée. Cela prend du temps. Mieux vaut choisir une crème de qualité, très riche en matières grasses. Ne tentez pas l’expérience avec une crème liquide légère ! Nous fouettons la crème (très froide!) Dans la crème fouettée et laissons le mélangeur faire le travail. Selon le type de crème et le mélangeur, cette action prendra plus ou moins de temps. On obtient une sorte de préparation granuleuse jaune qui peut s’agglomérer pour former une boule. Il est pressé très vigoureusement et le lactosérum est récupéré qui peut être utilisé dans la pâte à crêpes et pour préparer des yaourts maison. Enfin, il s’agit de rincer la boule de beurre dans un grand récipient d’eau glacée. Et on finit par l’emballer dans du papier après lui avoir donné la forme que l’on a choisie.

Comment faire du beurre fermier ?

Beurre fermier Les grains de beurre obtenus sont rincés abondamment à l’eau et mélangés afin d’éliminer tous les résidus de lactosérum. On peut alors ajouter – ou non – des cristaux de sel. Enfin, des mottes de beurre sont formées, emballées à la main et réfrigérées.

Combien de lait pour faire du beurre ? Il faut 22 litres de lait pour faire 1 kg de beurre.

Comment faire pour transformer le lait en beurre ?

Ecrémage Le lait est ensuite séparé de la crème par une écrémeuse. La force centrifuge sépare ainsi la crème du reste du lait. C’est cette crème qui servira ensuite à créer le beurre.

Comment faire du beurre industriel ?

Pasteurisation industrielle du beurre : la crème est pasteurisée, c’est-à-dire chauffée pendant 15-20 secondes entre 72°C et 85°C pour éliminer les micro-organismes. Maturation : la crème est semée de ferments lactiques pour réguler son acidité et lui donner le fameux arôme de noisette.

Pourquoi le beurre de brebis est blanc ?

La couleur du beurre de brebis est blanc pâle (dû à l’absence de bêta-carotène dans le lait) et sa texture est fondante. Sa saveur est très douce, légèrement crémeuse et très fraîche. Avis aux gourmands…

Pourquoi manger du yaourt de brebis ? Il contient environ un tiers de protéines en plus que le lait de vache, mais aussi plus de calcium, de magnésium, d’iode, de phosphore et de vitamines. Cet avantage se retrouve dans tous les produits, notamment les yaourts. Un pot de yaourt au lait de brebis comble 20 des apports recommandés en calcium.

Quel est le meilleur lait animal pour la santé ?

Pour rétablir le juste équilibre, la balance penche donc en faveur du lait de chèvre et de brebis. De plus, le lait de vache contient des acides gras à longue chaîne plus difficiles à digérer que ceux du lait de brebis et de chèvre.

Pourquoi le lait de brebis est meilleur que le lait de vache ?

Le lait de brebis est très riche en matières grasses, le double du lait de vache pour être exact. Cependant, ses globules gras sont plus petits, ce qui le rend plus facile à digérer. Un fromage au lait de brebis contient beaucoup plus de calcium, ce qui le rend très énergétique.

Pourquoi Ecremer le lait ?

Écrémage La séparation des matières grasses du lait fournit la matière première pour la production de crème et de beurre. L’écrémage est également une technique utilisée dans les filières laitières pour standardiser les matières grasses.

Comment le lait est-il écrémé ? Ecrémage Une fois pasteurisé, le lait est écrémé à l’aide d’une écrémeuse. Ce dernier sépare la crème et le lait en essorant le lait à pleine vitesse. Cela peut sembler paradoxal, mais après avoir écrémé le lait, celui-ci passe dans la cuve de mélange pour ajouter la crème.

Quelle différence entre le lait écrémé et demi-écrémé ?

Comme son nom l’indique, le lait demi-écrémé a été privé d’environ la moitié de sa matière grasse : un litre de lait demi-écrémé contient donc en moyenne 15 grammes de matières grasses. Quant au lait écrémé, il ne contient pratiquement plus de lipides : seulement 1 gramme par litre.

Comment écrémer du lait de ferme ?

L’écrémage du lait peut alors se faire à la main : après la traite, le lait est simplement laissé au repos pendant 24 à 48 heures et la crème crue qui remonte à la surface est collectée régulièrement.

C’est quoi le beurre pasteurisé ?

C’est le beurre le plus savoureux. Beurre très fin et beurre très fin : Les beurres classiques à 82% de matière grasse, ont en commun la pasteurisation de la crème avec laquelle ils ont été élaborés. Le beurre extra-fin est obtenu exclusivement à partir de crème pasteurisée, ni congelée ni surgelée.

Quel est le beurre le plus naturel ? Le meilleur beurre de baratte douce Reflets de France 2021 Le beurre doux d’Isigny fait partie des meilleurs beurres bénéficiant de l’Appellation d’Origine Protégée.

Quel est le vrai beurre ?

La fabrication du beurre et sa dénomination sont réglementées par la loi. Le cahier des charges prévoit la présence d’un maximum de 16% d’eau dans au moins 82% de matière grasse laitière (80% dans le cas du beurre salé), pour que le produit puisse obtenir la dénomination de « beurre ».

Quels sont les différents types de beurre ?

Les différents types de beurre à la loupe

  • Beurre cru. …
  • Beurres fins et extra fins. …
  • Beurres salés et demi-sel. …
  • Beurre tartinable ou facile à tartiner. …
  • Beurres légers et légers. …
  • Beurre sec…
  • Baratte à beurre. …
  • Beurres AOP.

Laisser un commentaire