Ventes stupéfiantes, voire en baisse, de consoles et de jeux vidéo

Pour le moment, cela se passe bien parmi les fabricants de consoles. Sony a annoncé avoir livré 2,4 millions de PlayStation 5 au deuxième trimestre, soit une augmentation de 4 % par rapport au printemps 2021. Un chiffre plutôt bon, sachant que la crise sanitaire de l’an dernier n’a cessé de pousser les projecteurs sous les exigences des joueurs coincés à domicile.

Depuis le lancement de la PS5 en novembre 2020, Sony en a vendu 21,7 millions (et sans doute bien plus si le constructeur disposait d’une capacité de production suffisante). Côté matériel, c’est pas mal, mais c’est clairement bloquant au niveau logiciel. Les ventes de 47 millions de jeux ont en fait chuté de 26 % d’une année sur l’autre !

Sony met cette malchance sur le compte d’une première mi-temps plutôt molle en termes d’exclusivité. Bien sûr, il y avait de gros titres AAA comme Gran Turismo 7 et Horizon Forbidden West, mais ces titres ont été éclipsés par le lancement en fanfare de l’Elden Ring en février, un jeu également disponible sur Xbox et Windows. Le remake de Last of US en septembre et la sortie du très attendu God of War Ragnarök en novembre pourraient améliorer le bilan de l’année.

« La croissance globale du marché du jeu vidéo a ralenti alors que les opportunités pour les sports de plein air ont grimpé en flèche avec la baisse des infections à Covid », a déclaré Hiroki Totoki, directeur financier de la société. Les prévisions de ventes pour un total de 18 millions de PS5 au cours de l’exercice n’ont pas changé, donc les jeux sont le problème.

Les perspectives de bénéfices des jeux vidéo de Sony ont été révisées à la baisse de 16 % en raison de la faiblesse attendue des ventes au troisième trimestre et des coûts associés à l’acquisition de Bungie. Le résultat net de la division a diminué de 37 % au deuxième trimestre.

Microsoft ne divulgue pas le nombre de Xbox vendues, mais l’éditeur-constructeur a indiqué que les ventes de consoles ont chuté de 11 % ce printemps, tandis que les ventes de contenus et de services ont chuté de 6 %. En mai, c’est Nintendo (et Sony déjà !) qui a annoncé des ventes de consoles inférieures aux attentes en raison de problèmes d’approvisionnement.

Laisser un commentaire