Villepinte. Une bouffée d’air frais pour une maison centenaire

Lors de la mise en vente du restaurant « Aux Deux Acacias », Evelyne Ferriol et Martial Riveslange ont très vite compris le potentiel considérable qu’offrait le fonds de commerce, d’abord en raison de sa situation en bordure de la RD 6113 (anciennement N113) qui traverse la ville. , mais aussi de par sa proximité avec le Canal du Midi, où naviguent de nombreux touristes, une clientèle jusque-là inexploitée que les nouveaux propriétaires ont su attirer en mettant en place une navette gratuite de l’écluse de Bram à l’écluse de Lasbordes. Le chef et 3 autres employés, notamment la très accueillante Lina, sont coincés entre les murs depuis 18 ans, responsables de 10 chambres d’hôtel et petit-déjeuner. Après une période difficile liée au Covid, et grâce au savoir-faire de Martial, l’établissement centenaire créé par la famille Marty devrait retrouver sa notoriété et sa prospérité, si l’on n’allait pas manger « Aux ». Deux Acacias » mais tout simplement chez « Marty ».

De nombreux projets sont à l’étude comme des soirées à thème et éventuellement des animations musicales si désiré.

Laisser un commentaire